Udinese-Juventus (1-2) - Cristiano Ronaldo sauve la Juve face à l'Udinese
Cristiano Ronaldo Udinese Juventus Serie A
Getty
Longtemps menée et toujours aussi peu inspirée, la Juve s'en est remis à sa star portugaise pour arracher une victoire inespérée en fin de match.

La journée a été marquée par le sacre officiel de l'Inter en Italie. Quelques heures plus tard, la Juventus n'avait pas le droit à l'erreur au Friuli pour rester dans les quatre premiers du championnat. Et elle ne s'est pas ratée, malgré un nouveau match bien loin d'être convaincant. Mais elle possède dans ses rangs un certain Cristiano Ronaldo.

Dix minutes de jeu à peine et les hommes d'Andrea Pirlo se font déjà surprendre. Sur un coup-franc bêtement concédé plein axe par McKennie, les locaux jouent rapidement et Molina se retrouve seul sur la droite de la surface pour tromper Szczęsny d'une frappe croisée (1-0, 10e).

Cueillie à froid, la Juve se retrouve dans l'obligation de réagir sous peine de perdre sa place dans le Top 4 de la Serie A et une potentielle qualification pour la prochaine Ligue des champions. Alors McKennie, Dybala et consorts tentent de réagir rapidement.

Le milieu de terrain américain est d'ailleurs tout proche d'égaliser d'une tête plongeante sur corner, mais le ballon fuit le cadre. Scuffet doit ensuite s'employer sur une tentative de Dybala, avant de voir plusieurs Bianconeri manquer l'opportunité de marquer sur un coup-franc quelques minutes plus tard.

Dominée, l'Udinese se montre à nouveau à son avantage à l'entame de la seconde période. En position idéale en pleine surface, Arslan ne parvient pas à trouver le cadre et manque de mettre les siens à l'abri.

Car en face, la Juve tient le ballon et tente de se montrer dangereuse pour revenir dans le match. Pirlo tente de lancer Alvaro Morata, qui a déjà sauvé les champions d'Italie la semaine passée sur la pelouse de la Fiorentina, mais sans effet.

L'article continue ci-dessous

C'est même l'Udinese qui crée davantage de danger pendant de longues minutes, à l'image notamment de son avant-centre Okaka. C'est même finalement en contre que la Juve essaie de procéder, mais Kulusevski est contré par la défense adverse sur un service à l'entrée de la surface de Cuadrado.

Dans la foulée, le coup-franc plein axe de Cristiano Ronaldo est contré du coude par De Paul, et le Portugais peut remettre les deux équipes à égalité depuis le point de penalty, mettant ainsi fin à une série de trois matchs sans victoire (1-1, 82e).

Un partout puis 2-1 pour les Bienconeri, toutjours grâce à CR7, buteur de la tête en angle fermé à la retombée d'un centre d'Adrien Rabiot (1-2, 89e). La Juve est de retour sur la troisième marche du podium.