Troyes-PSG (1-2) - Le PSG lance bien sa saison à Troyes
Icardi Troyes PSG 07082021
Getty
Menés au score, les Parisiens ont renversé Troyes en deux minutes pour s'offrir un premier succès en ouverture de la saison de Ligue 1.

Une semaine après sa défaite dans le Trophée des champions face à Lille, le PSG est allé s'imposer sur la pelouse du stade de l'Aube grâce à des buts d'Hakimi et Icardi pour renverser la situation après l'ouverture du score d'El Hajjam.

Un PSG qui se sera fait peur dans l'entame de match. Un ballon bêtement perdu par Kimpembe et un premier sauvetage in extremis de Kehrer pour concéder le corner. Une opportunité saisie par les Troyens et Walid El Hajjam, qui ouvre le score de la tête à la surprise générale (1-0, 9e). De quoi déclencher une première colère de Mauricio Pochettino.

Heureusement pour les hommes de la capitale et leurs supporters venus jusqu'au stade de l'Aube, Paris a désormais dans ses rangs un joueur capable de faire de grandes différences dans son couloir droit. Son nom ? Achraf Hakimi. Parfaitement servi par Herrera, l'internation marocain résiste au retour de Koné pour envoyer un missile sous la barre de Gauthier Gallon (1-1, 19e).

Un but puis très vite un deuxième sur un nouveau ballon d'Herrera, cette fois vers Mbappé. En avance sur la sortie de Gallon, le n°7 parisien remet en retrait vers Icardi qui termine de l'extérieur du pied pour mettre le PSG devant en deux minutes (1-2, 21e).

Mbappé est à son tour tout proche de trouver la faille en devançant encore le portier adverse avant de tenter sa chance de l'angle de la surface, mais Giraudon sauve de la tête.

Paris va mieux mais doit encore s'en remettre à un grand Keylor Navas pour s'interposer à deux reprises devant le nouvel arrivant local Renaud Ripart, histoire de préserver le score jusqu'à la pause.

L'article continue ci-dessous

La seconde période est globalement moins animée, malgré quelques tentatives d'offensives des champions de Ligue 2 face à une équipe parisienne pas encore totalement au point sur le plan physique.

Au rayon des situations intéressantes : un tête trop décroisée de Draxler ou encore un contrôle long d'Icardi, pourtant servi en position favorable après un festival de l'Allemand. En face, les tentatives troyennes restent trop imprécises malgré plusieurs coups de pieds arrêtés pour amener le danger devant la cage de Keylor Navas. Le gardien costaricien doit tout de même encore sortir des miracles dont il a le secret sur une tentative de Tardieu, puis surtout sur le coup de casque de Ripart sur le corner consécutif à l'orée du temps additionnel.

Suffisant pour rentrer dans la capitale avec trois premiers points qui pourraient s'avérer précieux au moment de faire les comptes, au mois de mai. Prochain rendez-vous : samedi prochain au Parc des Princes face à Strasbourg, alors que Troyes ira à Clermont dimanche pour un duel de promus.