Coupe Gambardella : Tours-Troyes (1-2), jour de fête pour l'Estac
Gambardella 2017
Troyes a remporté l'édition 2018 de la Coupe Gambardella ce mardi en venant à bout de Tours (1-2) grâce à un doublé du prometteur Mbeumo.

Il aura fallu attendre plus de 60 ans pour revoir l'Estac soulever la Coupe Gambardella. 60 longues années durant lesquelles le club de l'Aube a couru après ce trophée. Mais mardi, en lever de rideau de la finale de la Coupe de France, Troyes est parvenu à ses fins, s'imposant contre une valeureuse équipe de Tours, qui avait à coeur d'empocher la victoire pour rendre un hommage royal au jeune Thomas Rodriguez, décédé à la suite d'un arrêt cardiaque en mars dernier.

>> Sambou Sissoko, la saison de l'explosion

L'article continue ci-dessous

Timorés en première période, les Tourangeaux ont payé leurs erreurs techniques. D'abord inquiétée sur un tir à côté de Labyad, la jeune garde de Nourredine El Ouardani a rapidement concédé l'ouverture du score, sur une volée somptueuse de Mbeumo, seul au deuxième poteau (0-1, 9e). Le Barbey a bien trouvé la barre d'une frappe contrée (19e), mais Troyes dans la foulée a fait le break grâce à l'intenable Mbeumo, seul devant Coudert cette fois-ci (0-2, 20e).

Apparu à deux reprises en Ligue 1 cette saison (26e et 27e journées), Mbeumo restera l'homme de cette rencontre malgré la réduction du score de Buni Jorge d'une frappe croisée en seconde période (1-2, 58e). Le Barbey a alors tenté de dynamiter la défense adverse sur coup-franc, mais l'Estac s'en est sorti en catastrophe (81e). L'ultime coup de chaud pour Bombo et sa bande qui ont pu fêter ce titre devant près de 200 supporters venus de Troyes à Paris pour soutenir leur équipe.

Benjamin Quarez, au Stade de France