Toulouse-PSG 0-1, Mbappé et Paris évitent le piège toulousain
Getty
A Toulouse, le PSG a peiné pour prendre les devants à la marque. Le leader du championnat est parvenu à ses fins grâce à l'inusable Mbappé.

30e journée de Ligue 1
Toulouse-PSG : 0-1
But :
Mbappé (74e)

Le premier 0-0 de la saison du PSG attendra encore un peu. Ce dimanche, l'équipe francilienne a bien failli essuyer son premier nul vierge de l'exercice. Jusqu'à un quart d'heure de la fin, son hôte du soir lui tenait admirablement tête. Mais, les hommes de Tuchel ont fini par forcer la décision et faire respecter la hiérarchie. Buteur pour la 27e fois en 24 matches, Kylian Mbappé est celui qui a tiré les Parisiens du mauvais pas.

Comme à son habitude, l'international tricolore n'a pas tout bien fait durant cette partie, perdant notamment un grand nombre de ballons. Cependant, et comme tout grand joueur, il a su se montrer décisif quand les circonstances l'exigeaient, plaçant ainsi les siens sur la voie du succès. A la 74e minute, sur un excellent centre de Thilo Kehrer, il a réussi un enchainement parfait : contrôle au point de pénalty puis frappe croisée limpide. Infranchissable jusque-là, et pas vraiment inquiété si ce n'est sur un but de Marquinhos, non comptabilisé au milieu de la première période (34e) pour cause de hors-jeu, Baptiste Reynet n'a pu que s'incliner..

Le dernier rempart du TFC n'a en effet pas eu beaucoup de travail à faire durant cette soirée. Sa formation a même concédé moins de tirs cadrés que son prestigieux adversaire du jour. Côté parisien, hormis le but, on retiendra seulement un gros raté de Choupo-Moting (17e) et un retourné de Mbappé (59e) comme occasions franches aux avant-postes qui méritent d'être signalées. Les absences conjuguées de Neymar, de Cavani, de Neymar et Di Maria se sont donc cruellement faites ressentir.

L'article continue ci-dessous

Areola décisif à plusieurs reprises

Reynet a passé une soirée relativement tranquille, mais on ne pourra pas en dire autant d'Alphonse Areola. Le gardien parisien a dû réaliser au moins trois grands arrêts pour préserver le 0-0. Sans lui, il n'est pas sûr que la bande à Tuchel aurait assuré un résultat positif. Il a d'abord commencé par se distinguer en détournant une belle tentative de Christopher Julien de la tête (38e). Puis, en début de seconde mi-temps, il est sorti vainqueur d'un face à face avec Yaya Sanogo (52e), avant de frustrer Jimmy Durmaz (53e), auteur d'un tir lointain.

Grâce à son gardien et aussi à son attaquant vedette, Paris continue donc son bonhomme de chemin en championnat avec ce 26e succès glané. Les Franciliens conservent toujours 20 points d'avance sur le deuxième (Lille). Il faudrait un véritable cataclysme pour les voir manquer la conquête du titre. Les jeux sont donc quasiment faits dans cette bataille pour le titre. Thiago Silva et ses coéquipiers peuvent être couronnés dès le week-end prochain à domicile, en cas de défaillance du LOSC. "Ça serait bien de finir le travail dès dimanche. Les trophées ramènent de la joie aux supporters", a judicieusement souligné Marquinhos au coup de sifflet final.

Commentaires ()