Toulouse-OM (0-0), l'OM s'en sort bien
Gettyimages
Secoué durant plus d'une mi-temps, l'OM a ramené un nul flatteur de Toulouse. Les Phocéens font une mauvaise opération dans la course à l'Europe.

32e journée de Ligue 1
Toulouse-Marseille : 0-0

Au nombre d'occasions nettes, Marseille n'a pas souffert de la comparaison face à Toulouse ce dimanche au Stadium. Dire que le point récolté est volé serait donc quelque peu exagéré. Mais, l'équipe de Rudi Garcia n'a pas beaucoup de raisons de bomber le torse à la suite de ce troisième match nul consécutif. Contre les hommes de Dupraz, les Olympiens ont beaucoup souffert et sans la présence de l'excellent Yoann Pelé dans leur cage, ils se seraient à coup sûr inclinés. Rudi Garcia a donc encore et toujours du travail. Le problème c'est que la saison tire progressivement à sa fin et il n'est pas sûr qu'il puisse trouve la bonne formule avant le baisser du rideau.

De la Ligue 1 aux étoiles : Franck Ribéry

Pour ses 80 ans, le TFC avait à cœur de s'offrir le scalp d'un (ancien) cador du championnat. Les locaux ont mis tous les ingrédients pour, sauf les buts. La réussite et l'efficacité les ont fuies dans le dernier geste. Au-delà des arrêts spectaculaires réalisés par le portier marseillais sur des tentatives de Delort (15e) et Jean (25e), il y a aussi deux occasions loupées par Martin Braithwate (27e et 66e). Le Danois a manqué de concrétiser la bonne période de sa formation et il aurait pu amèrement le regretter si, en face, l'OM s'était montré un peu plus adroit.

Mais, au même titre que leur hôte du jour, les Phocéens ont loupé le coche dans la finition. Dimitri Payet est celui qui s'est montré le plus menaçant. Et dans les deux sens en plus. En fin de match, l'international réunionnais a buté sur Lafont (71e), avant de voir un de ses coups francs passer pas loin du cadre (84e). Et, il a donc aussi manqué de tromper son propre gardien, avec une remise mal maitrisée (63e) sur un centre toulousain. William Vainqueur (50e et 51e) et Bafétimbi Gomis (60e) ont par ailleurs cru pouvoir donner l'avantage aux siens. Ça n'a pas été le cas et ce n'est que justice au vu de ce qu'a été le rapport des forces dans cette partie.

Commentaires ()