Toulouse-Lyon 1-2, l'OL enchaîne
Getty
L'OL a enchaîné un 4e succès de rang à Toulouse ce mercredi pour le compte de la 19e journée de Ligue 1.

Toulouse, 17e, recevait Lyon, 3e, pour le compte de la 19e journée pour un match entre deux équipes aux antipodes du point de vue de l'ambition. Le TFC avait besoin de points pour éviter de chuter dans les tréfonds du classement, mais l'OL avait d'autres idées en tête.

Car si le TFC restait, au coup de sifflet initial sur seulement une victoire en huit rencontres de L1, l'OL venait d'enchaîner trois succès consécutifs. Les dynamiques étaient donc fortement inversées entre ces deux équipes. Et la logique semblait respectée au vu des premiers échanges. Dès la 8e minute, une tête de Mariano est bloquée par Lafont suite à un centre de Tete. Le ton est donné.

Car s'il a bien fini la première période avec deux opportunités (36e et 44e), le TFC s'est laissé surprendre en début de match et cela lui a été fatal, quand Fekir prend à contrepied Lafont sur pénalty pour ouvrir la marque suite à une faute préalable du portier sur Mariano Diaz dans le rectangle des locaux. 1-0, le score au repos, l'OL a su gérer son avance pour rentrer aux vestiaires avec son avantage intact.

La physioniomie de la rencontre ne change pas en seconde période avec un OL recroquevilé en défense. Un peu trop même, mais le TFC n'en profite pas. Delort vendange une grosse opportunité des six mètres peu après le retour des vestiaires. L'OL reste néanmoins dangereux en contre. À l'heure de jeu, Depay et Diaz prennent bien l'espace et l'ancien joueur du Real Madrid teste Lafont qui repousse sa tentative rasante.

L'OL soffrira tout de même une petite frayeur à la 82e minute, quand Delort expédie son coup de casque sur le poteau droit de Lopes et que Gradel, qui avait bien suivi, n'en profite pas. sans oublier le sublime arrêt de Lopes à la 85e minute sur une reprise plat du pied de Jean. Mais ce sont bien les Rhodaniens qui altéreront de nouveau le tableau de marque avec Rafael à la 92e minute. Ce dernier profite d'un contre initié côté gauche et d'un décalage de Fekir pour frapper en force et sceller le destin du match. Même si le TFC parviendra à réagir avec un pénalty inscrit par Gradel à la 96e minute.

L'article continue ci-dessous

L'OL enchaîne un 4e succès de rang et reste troisième derrière Monaco, tandis que le TFC a matière à s'inquiéter...

 

 

Commentaires ()