News Résultats en direct

Tottenham Hotspur v Wolverhampton Wanderers Résumé de match, 29/12/2018

FDM
1 - 3
TOT
WOL
H. Kane (22)
W. Boly (72)
R. Jiménez (83)
Hélder Costa (87)
Wembley Stadium
Tottenham-Wolverhampton 1-3, les Spurs lâchent prise
18:03 UTC+1 29/12/2018
2018_12_29_tottenham
À la surprise générale, Tottenham a été défait ce samedi à domicile par Wolverhampton (1-3). Un coup d'arrêt qui risque de couter cher aux Spurs.

19e journée de Premier League
Tottenham-Wolverhampton : 1-3
Buts :
Kane (22e); Boly (72e), Jimenez (84e), Helder Costa (89e)

En accueillant ce samedi Wolverhampton à domicile, Tottenham misait sur un succès, à même de consolider sa deuxième place au classement de la Premier League. En vain ! Alors qu'ils restaient sur une très belle dynamique de résultats et qu'ils s'étaient même positionnés comme les principaux rivaux de Liverpool pour le titre, les Londoniens se sont pris les pieds dans le tapis face au 10e du classement. Une contre-performance que personne n'a vu venir, y compris durant une bonne partie du match.

Jusqu'à la 72e minute, tout se déroulait parfaitement pour l'équipe de Pochettino. Grâce à une réalisation splendide de Harry Kane, signée à la 22e, elle menait tranquillement et se dirigeait vers son 16e succès en 19 matches. Mais, le dernier quart d'heure du match a vu les locaux baisser totalement pavillon et concéder un but sur quasiment chaque action dangereuse de l'adversaire.

C'est le Français Wilfried Bony qui a amorcé le revirement de situation en reprenant victorieusement un corner. Tottenham a à peine eu le temps de se remettre de ce coup de semonce, qu'il en a subi un nouveau. À la 84e minute, le Mexicain Raul Jimenez a donné l'avantage aux siens, sur un tir à ras de terre après un service parfait du rentrant Joao Moutinho. Ça faisait 1-2, puis 1-3 à la 89e lorsque le Portugais Helder Costa a parachevé le succès des siens en remportant de l'extérieur du gauche un face à face avec Hugo Lloris en conclusion d'une attaque rapide.

Au coup de sifflet final, les Loups pouvaient danser, tandis que les Spurs avaient de quoi ruminer cet accroc. Une gifle dont Dele Alli et ses partenaires s'en seraient bien passés à l'occasion de cette ultime sortie de l'année. L'excès de confiance au sortir d'une belle série de victoires leur a manifestement joué un très mauvais tour. Le réveil est attendu dès mardi prochain sur la pelouse de Cardiff. Pour l'équipe de Nuno Espirito, ces 3 points viennent en revanche valider une excellente première moitié de saison. Septièmes désormais, les promus peuvent légitimement viser bien plus que le maintien.