Strasbourg-Toulouse 1-1 - Gradel évite le pire au Téfécé à Strasbourg
Strasbourg Toulouse
En pleine déliquescence, le Téfécé a été sauvé par son leader offensif, qui lui a permis de ramener un point de Strasbourg (1-1).

Toulouse va mieux. Le Téfécé n'a récolté qu'un point sur la pelouse de Strasbourg, mais par les temps qui courent, ce résultat peut être une base pour la suite. Déjà parce que Strasbourg est une formation redoutable chez elle, et aussi parce que la série noire des hommes d'Alain Casanova se termine enfin.

En Alsace, Toulouse a retrouvé un bloc plus hermétique, et plus bas, aussi. Un scénario classique en Ligue 1, où l'équipe qui tient le ballon est parfois celle qui est la plus exposée. Strasbourg a failli le constater dès la première période, quand le lob splendide de Manu Garcia du milieu de terrain a failli tromper Matz Sels, auteur d'un très bel arrêt (23e). Le Téfécé a bien contrôlé jusqu'à la mi-temps.

Puis le spectre des dernières semaines est revenu quand Strasbourg a débloqué le match grâce à ses hommes forts. Kenny Lala, d'un corner parfaitement boté, a trouvé Lebo Mothiba, efficace, qui a permis au Racing de prendre les devants (1-0, 51e). Les hommes de Thierry Laurey ont ensuite été timorés, entre la tentation de fermer davantage les portes et celle de rester dans leur approche.

Toulouse a tenté de se révolter mais l'affiare a failli être plié sur un nouveau corner tiré par le chirurgical Lala, où Jonas Martin, idéalement placé, a vu sa tentative échoué sur le poteau (61e). Dans ce match, les coups de pied arrêtés auront finalement tout déterminé puisque le Téfécé, à la peine dans le jeu, a lui aussi été sauvé par sur une phase arrêtée. Max-Alain Gradel, d'un maître coup-franc, a remis les deux équipes à égalité avant le dernier quart d'heure (1-1, 72e). Un dernier quart d'heure qui n'aura rien donné malgré la domination territoriale des Strasbourgeois.

Le Racing, sixième, reste bien calé en haut de tableau. Le Téfécé est treizième. 

L'article continue ci-dessous

 

 

 

Commentaires ()