Strasbourg-Lille (1-2) - Lille enchaîne sur la pelouse de Strasbourg
Gerzino Weah Strasbourg Lille 25092021
Getty
Sur la pente ascendante depuis quelques matchs, les Dogues ont poursuivi leur remontée à Strasbourg et pointent dans la première moitié du classement.

Après un début de saison délicat, voilà Lille qui enchaîne pour la première fois deux succès consécutifs. Trois jours après avoir pris le meilleur sur Reims, les champions de France en titre ont su s'appuyer sur un doublé de Jonathan David pour ramener trois points précieux de leur déplacement à Strasbourg, avant de retrouver la Ligue des champions, mercredi à Salzbourg.

Des Lillois rapidement dangereux dans ce match avec une bonne percée d'Angel Gomes, qui trouve David sur la droite de la surface, mais le Canadien bute sur la très bonne sortie de Sels.

Les Dogues sont mieux dans le match, malgré quelques bonnes sorties de balle des Alsaciens, et vont finir par ouvrir le score. Timothy Weah réalise un important travail pour récupérer le cuir devant Djiku, avant de servir David en retrait pour le premier but de la soirée (0-1, 23e).

En face, Strasbourg n'aura réussi à se montrer dangereux que par le biais de Thomasson, repris par un bon retour de Botmann, et Gameiro, dont la frappe en pivot ne trouve pas le cadre de Grbic, dans ces 45 premières minutes.

L'article continue ci-dessous

Et la pression des visiteurs va s'intensifier au retour des vestiaires, David étant tout proche de doubler la maise dès la première action de la seconde période, butant une nouvelle fois sur un très bon Sels. Mais le Canadien a finalement l'occasion de s'offrir le doublé sur un penalty concédé par Djiku pour une faute sur Weah (0-2, 57e).

La doublette Weah-David qui est toute proche d'offrir le but du KO à Lille sur un centre du premier sur le second, mais la tête passe à côté. Et comme mercredi soir contre Reims, Lille va se faire peur en encaissant la réduction du score par Ibrahima Sissoko, à la retombée d'un corner (1-2, 75e).

Mais alors que l'ambiance continuait de monter dans la Meinau et que Strasbourg poussait pour revenir, Adrien Thomasson commet l'irréparable avec une grosse semelle sur Thiago Djalo qui lui vaut d'être expulsé à dix minutes du terme de la rencontre. Dans une fin de match intenable, c'est Lille qui réalise finalement la belle opération.