Strasbourg-Caen 0-0, Strasbourg et Caen se quittent dos à dos
Strasbourg et Caen n'ont pas pu se départager ce soir à la Meinau (0-0) au terme d'un match pauvre en occasions.

Strasbourg, qui restait sur une série très satisfaisante d'une seule défaite lors de ses sept dernières sorties de Ligue 1, se prépare à recevoir le PSG samedi. Mais les Alsaciens espéraient d'abord s'offrir le scalp de surprenants Normands, sixièmes du championnat ce mardi soir. Mission pas vraiment accomplie.

Caen, qui n'a perdu qu'un seul de ses 4 derniers matchs de Ligue 1, n'était naturellement pas de cet avis. Même si Strasbourg allume la première mèche dès la 5e minute grâce à un Martin Terrier qui réalise un véritable festival avec un tir du gauche après avoir passé en revue deux caennais. Son tir est repoussé par un Vercoutre au taquet. 

Les Normands rétorqueront à quelques instants du repos (43e) quand Bingourou Kamara rate une intervention, avec un Ivan Santini à l'affût et qui en profite pour se retourner puis décocher un tir dans un angle fermé lequel heurte le poteau des locaux. Caen domine grâce à son jeu offensif, mais Strasbourg résiste. Le spectateur neutre, lui, s'ennuie. Il y a très peu d'occasions franches à la Meinau en première période.

La deuxième mi-temps sera d'ailleurs disputée sur le même rythme avec quelques opportunités néanmoins. Comme sur cette frappe un peu trop croisée de Ronny Rodelin à la 55e minute, lui qui avait profité des difficultés à se dégager de la défense alsacienne. En face, si les ambitions et velléités offensives sont limitées, Strasbourg plie, mais ne rompt pas en défense.  Kader Mangane effectuera notamment un retour très inspiré devant Ivan Santini peu après l'heure de jeu pour sauver les siens (66e). 

L'article continue ci-dessous

À cinq minutes du terme, Jordan Nkololo profite de l'infiltration du remuant Ronny Rodelin dans la surface adverse et de son centre rasant pour percuter la barre d'une frappe puissante. Mais rien ne sera marqué dans cette rencontre. Caen a tenté, Strasbourg a tenu. Les locaux, qui voulaient à tout prix s'éloigner de la zone rouge ce soir, peuvent se consoler en se disant qu'au moins, ils n'ont pas perdu. 

 

 

Commentaires ()