News Résultats en direct

St Étienne v Paris Saint-Germain Résumé de match, 28/11/2021

FDM
1 - 3
ASS
PSG
D. Bouanga (23)
Marquinhos (45+2)
Á. Di María (79)
Marquinhos (90+1)
Stade Geoffroy-Guichard
ASSE - PSG (1-3) : Paris a réussi à se défaire de la tempête stéphanoise
14:56 UTC+1 28/11/2021
DI MARIA ASSE PSG L1 281121
Encore dos au mur après l’ouverture du score de Saint-Etienne, le PSG a réussi à renverser la tendance, avec notamment une supériorité numérique.

A Geoffroy-Guichard, il y a bien eu deux évènements, en ce début d’après-midi ce dimanche. Tout d’abord, la neige qui s’est abattue sur le Forez depuis quelques heures, mais surtout la première de Sergio Ramos sous le maillot du PSG. Pour vraiment juger le niveau de l’Espagnol, pourtant à son avantage, il faudra repasser mais sa présence n’a pas changé les maux parisiens, malgré la victoire (1-3).

Quatre jours après la défaite contre Manchester City, Mauricio Pochettino devait composer avec de nombreux forfaits mais pouvait compter sur la MNM. Dans le froid stéphanois, l’ambiance s’est réchauffée mais non pas sous les coups de génie du trio offensif parisien.

Non, une fois de plus, le PSG a eu la bonne idée de se retrouver dos au mur, en concédant l’ouverture du score. Sur une belle inspiration de Khazri, Kolodziejczak s’est heurté à Donnarumma mais Bouanga a bien suivi. De quoi plonger les 25 000 spectateurs de Geoffroy-Guichard dans l’euphorie.

Green, en vert et contre tous

Malheureusement, l’euphorie a vite fait place au désenchantement en l’espace de deux minutes. Alors que les 22 acteurs se dirigeaient tranquillement vers la pause, Di Maria a lancé Mbappé en profondeur. Attaquant parisien le plus remuant durant le premier acte, le Français a été stoppé dans sa course par « Kolo » qui s’est vu montrer le chemin des vestiaires, avec quelques minutes d’avance.

La suite ? Une égalisation de Marquinhos sur le coup-franc gagné par Mbappé et un score de parité finalement pas si démérité, Etienne Green ayant longtemps joué les derniers remparts devant Messi, Neymar, Di Maria et Mbappé.

Une domination du PSG mais…

A dix contre onze pendant toute une mi-temps, on ne donnait pas cher de la peau des Verts. Ils ont forcément été acculés sur leur but mais ont fait bloc pour mettre à mal les attaques parisiennes. Quand Green ne s’est pas interposé (52eme, 69eme), Saint-Etienne a eu la chance de pouvoir compter sur quelques centimètres à leur avantage pour ne pas être puni sur certaines erreurs de relance. 

Tenir, tenir, encore tenir et prier, voilà qu’elle a été la devise de l’ASSE en deuxième période. Face au déséquilibre presque quotidien du PSG avec ses stars, les hommes de Puel ont eu des contres à exploiter avec Bouanga (48eme, 58eme, 62eme) mais à force de reculer et subir, le ressort a finalement craqué. Ayant loupé tout ce qu’il a entrepris pendant 75 minutes, Messi a eu cet éclair de génie pour décaler Di Maria qui a ajusté Green d’un plat du pied ouvert. Dans le dur, l'ancien du Barça s'en sort avec trois passes grâce notamment au doublé de Marquinhos. Geoffroy-Guichard s’est tû et le PSG repart certes du Forez avec trois points. Mais encore une fois sans réelle maitrise et avec une nouvelle (grave?) blessure de Neymar dans la valise…