ASSE - Nice (0-3), les Aiglons enfoncent les Verts
Calvin Stengs Saint-Etienne Nice Ligue 1 25092021
Getty
L’OGC Nice est allé l’emporter au Chaudron ce samedi. Un résultat qui rajoute aux malheurs des Verts.

L’AS Saint-Etienne est au plus mal. Tandis que leur avenir se joue actuellement dans les coulisses, les Foréziens voient leur situation empirer match après match. Cela a encore été le cas ce samedi à la suite du revers essuyé à domicile contre Nice (0-3). Pourtant, la bande à Claude Puel n’a une fois de plus pas été ridicule. Mais, quand rien ne va...

Les Verts continuent de manger leur pain noir

Le tort des Foréziens a été de louper leur entame de match, autrement ils auraient pu espérer glaner au moins un point contre le Gym. Durant les premières minutes, ils ont ont évolué trop bas sur le terrain, offrant trop de munitions à leurs opposants. Les deux premières signées, Kamara (7e) et Gouiri (8e), n’ont rien donné, mais la troisième a fini au fond. Un coup franc d’Amine Gouiri (15e), contré par le mur et qui a fini au fond.

A 0-1, les locaux se sont ressaisis. Leur public les y a aidés, en les encourageant malgré ce démarrage raté. Mais, et comme c’est souvent le cas pour les équipes en pleine chute libre, la réussite n’était pas au rendez-vous. Avant la pause, Krasso a raté une balle d’égalisation, en ne cadrant pas sa tête de près.

L'article continue ci-dessous

Le Gym sans pitié avec son hôte du jour

En seconde période, l’ASSE a tenté de confirmer son redressement, mais un second but, concédé après une erreur individuelle, a scié les jambes des locaux. La faute est venue du jeune gardien Stefan Bajic, auteur d’un mauvais dégagement. Le Néerlandais Clavin Stengs en a profité pour le fixer et claquer sa première réalisation en Ligue 1. Cruel pour le remplaçant d’Etienne Green, qui s’était montré solide jusque-là, remportant notamment un face à face avec Gouiri durant le 1er acte.

Ça faisait 0-2 mais Saint-Etienne n’était pas au bout de ses malheurs. A la 83e minute, les Verts encaissaient un troisième but. Andy Delort est venu les punir en mettant à profit un excellent centre du rentrant Da Cunha. La messe était dite et les Foréziens n’avaient plus que les yeux pour pleurer.

Avec ce revers, le 5e en 8 matches, l’ASSE est plus que jamais dernier au classement. Et le prochain match verra cette équipe défier l’OL dans le derby. Nice, pour sa part, remonte sur le podium et en comptant un point retiré et aussi un match en moins. L’équipe azuréenne peut définitivement nourrir des ambitions élevées pour la suite de la saison.