Southampton-Chelsea 0-3, Hazard et les Blues renouent avec la victoire
Dernière mise à jour
L'équipe de Maurizio Sarri a repris gout à la victoire en PL. Hazard et consorts ont dominé Southampton chez lui ce dimanche (3-0).

8e journée de Premier League
Southampton-Chelsea : 0-2
Buts
: Hazard (30e), Barkley (57e), Morata (90e)

Chelsea a gagné ce dimanche le droit d'occuper, ne serait-ce que pendant une poignée d'heures, le fauteuil de leader de la Premier League. Avant le choc entre Liverpool et Manchester City, les Londoniens se devaient de l'emporter pour pouvoir s'emparer de la première place. Ça a été chose faite. Sur le terrain de Southampton, un mal classé (16e), les Blues ont fait valoir leur supériorité et les trois points récoltés étaient, au final, plus que mérités.

Avec un jeu toujours aussi conquérants, les hommes de Sarri ont multiplié les banderilles (20 tirs tentés), tout en confisquant le ballon (68%). Et au vu de cette mainmise, l'écart au tableau d'affichage au coup de sifflet final apparait presque comme trop faible. Seulement deux de ses nombreuses opportunités ont terminé au fond des filets adverses. 

L'article continue ci-dessous

La première réalisation est survenue à la 30e minute de jeu et fut l'œuvre d'Eden Hazard. Le Belge a confirmé son excellente forme du moment en trompant Alex McCarthy d'un tir en force du plat du pied droit. Le geste de l'ancien lillois était impeccable, mais sur cette action décisive le mérite revient principalement au passeur, Ross Barkley. L'ancien d'Everton a récupéré le cuir dans les pieds d'un adversaire avant de servir son coéquipier sur un plateau. Un altruisme louable et pour lequel il a été récompensé en seconde période. À la 57e minute de jeu, c'est lui qui signait le but de break. Sur l'une de ses rares incursions dans la surface, il a fait mouche en mettant à profit une passe (en forme de ciseau retourné) d'Olivier Giroud. Le troisième et dernier but fut inscrit par Alvaro Morata à la dernière minute du temps additionnel et au bout d'un brillant mouvement collectif (31 passes consécutives). L'Espagnol signait ainsi une belle entrée en jeu. 

Chelsea a gagné sans prendre de but mais Kepa Arrizabalaga, le gardien des Bleus, a quand même eu du travail. A la 79e, il a dû se déployer pour repousser sur sa transversale une lourde frappe de Redmond. Auparavant, il était aussi intervenu devant Danny Ings (53e) et le même Ings a raté une belle occasion à la 26e, tout comme Ryan Bertrand (50e). Au final, les opportunités nettes des locaux ont presque été tout aussi nombreuses que celles de leurs opposants. La différence s'est faite dans l'efficacité.  

Commentaires ()