Saint-Etienne-Lyon 1-2, l'OL remporte un derby renversant
Getty
Mené pendant une bonne partie du match, l'OL a tout renversé en 2e période et a remporté le derby. Moussa Dembelé a marqué le but décisif à la 94e.

21e journée de Ligue 1
Saint-Etienne-Lyon : 1-2
Buts :
Hamouma (21e) ; Fekir (64e s.p.)

Corrigé lors du dernier derby à domicile et battu sévèrement lors de celui disputé au Groupama Stadium en novembre dernier (1-0), les Verts ont cru pouvoir s’offrir une revanche savoureuse face à l’ennemi juré ce dimanche. Ils ont mené à la marque pendant plus de 40 minutes. Mais, ils ont non seulement laissé échapper la victoire, mais aussi le point du nul. La dernière demi-heure et le sursaut Lyonnais leur a été fatal. Le but de 1-2, concédé à la 94e minute, a même été un coup de semonce dont ils auront du mal à s'en remettre.

L'ASSE menait à la marque jusqu'à ce que son capitaine Loïc Perrin a concédé un pénalty au cœur du second acte et alors que son équipe était dans un temps fort. Nabil Fekir a encore refroidi le Chaudron en transformant victorieusement la sentence. Un premier coup dur, suivi donc par un second dans les arrêts de jeu. Alors qu'on se dirigeait vers un nul, deux remplaçants Lyonnais se sont mués en héros. Moussa Dembelé a repris avec succès un centre de Léo Dubois, offrant inextremis la victoire à son équipe.

Les regrets au coup de sifflet final étaient donc surtout pour les Stéphanois. Cela étant, il serait exagéré de dire que les Lyonnais ont volé leur succès. L’équipe rhodanienne est celle qui a montré le plus d’entrain, et les grosses alertes étaient plus fréquentes sur les buts gardés par Stéphane Ruffier que ceux d’Anthony Lopes.

L'article continue ci-dessous

Le capitaine des Verts a sorti deux grands arrêts sur sa ligne. A la 12e minute, il a réalisé un remarquable arrêt sur une tentative de lob de Memphis Depay. Et à la 47e minute, il a préservé l’avantage à la marque en réalisant une superbe claquette face à Nabil Fekir. Entre-temps, son coéquipier Romain Hamouma  avait scoré en reprenant victorieusement de la tête un centre de Gabriel Silva.

Les Lyonnais peuvent remercier Lopes

A 1-0, l’ASSE a affiché beaucoup de maitrise, avec un plan de jeu très clair ; attendre les Lyonnais et essayer de piquer en contre. Poussés par leurs supporters, ils n’étaient pas loin de souffler définitivement à la 62e sur une triple tentative sur les buts lyonnais. Mais, Anthony Lopes a veillé au grain, démontrant qu’il était également  un gardien de qualité.  Le Portugais s’est interposé successivement devant Khazri et Selnaes, préservant les  siens dans le match. Des sauvetages dont on a mesuré un peu plus l’importance deux minutes plus tard.

A 1-1, le duel est devenu irrespirable. L’intensité et l’agressivité sont montées d’un cran, avec beaucoup d’engagement de part et d’autre. Malgré la fatigue, les offensives tranchantes se sont succédées. Et, il s'est donc produit ce scénario, si cruel pour les Verts et si jouissif pour les Rhodaniens. A la faveur de ce succès, ces derniers repassent même devant leurs adversaires du jour au classement. Il y a des derbies qui restent dans les mémoires pendant longtemps. Celui-ci en fera indiscutablement partie.

Commentaires ()