AS Roma - Milan (1-2), Milan se redresse
Kessié - Roma Milan
Getty Images
Après cinq matches difficiles, l’AC Milan a bien rebondi ce dimanche à la suite de son succès contre la Roma (2-1).

Le passage à vide de l’AC Milan en Serie A est terminé. Dans le dur depuis quelques rencontres, l’équipe lombarde s’est remise sur les bons rails à la faveur d’un rassurant succès sur le terrain de la Roma (2-1). A l’Olimpico, les débats étaient disputés mais les hommes de Stefano Pioli ont su se montrer plus efficaces et empocher les 3 points mis en jeu.

Milan a mieux entamé le match et avant que Franck Kessie n’ouvre le score sur pénalty à la 42e il aurait pu déjà mener par trois buts d’écart. Zlatan Ibrahimovic s’est vu refuser un but pour hors-jeu dès la 9e. Ensuite, il y a eu une tête de Simon Kjaer qui a fini sur la transversale (26e), et un tir d’Alexis Saelemaekers (35e), non cadré.

Veretout n’a pas suffi à la Roma

Autant de tentatives non converties que les Rossonerri auraient pu amèrement regretter. Car l’AS Roma n’était pas en reste dans cette rencontre au niveau des opportunités franches. L’équipe de Paulo Fonseca s’est également montée entreprenante. Juste avant l’ouverture du score milanaise, Lorenzi Pellegrini (37e) et Henrikh Mkhitaryan (38e) ont manqué de donner l’avantage à leur équipe.

En deuxième période, le match est resté ouvert, avec très peu de temps morts. La Louve a fini par rétablir la parité, mais non sans avoir connu une frayeur à la 48e avec un tir de Brahim Diaz détourné par Pau Lopez.

L'article continue ci-dessous

C’est Jordan Veretout qui a permis aux Romains de recoller à la marque. L’ancien stéphanois signait son 10e but de l’exercice – une première pour un milieu français en Serie A depuis Michel Platini – d’un magnifique tir à l’entrée de la surface. Il pensait alors amorcer le sursaut de son équipe, mais sa joie et celle de ses coéquipiers fut de courte durée. Dès la 58e minute, Milan reprenait l’avantage par le biais d’Ante Rebic. Le Croate faisait parler sa vitesse d’exécution dans la surface, avant de conclure d’un magnifique tir du gauche.

Donnarumma a préservé la victoire milanaise

La dernière demi-heure du match a vu les deux équipes multiplier les banderilles, mais sans réussir à trouver la faille. Côté milanais, Rafael Leao (69e), Théo Hernandez (71e), Fikayo Tomori (48e) et Rade Krunic (81e) ont raté la balle de break. Quant aux Roumains, ils ont laissé passer leur chance en butant sur Gianluigi Donnarumma. Le gardien international azzurro a fait des arrêts précieux contre Bruno Peres (75e) et Mkhitaryan (80e et 94e).

Le score n’a plus évolué donc et Milan pouvait célébrer sa victoire. Ibrahimovic et ses coéquipiers en profitent pour conforter leur 2e place au classement, tout en revenant à quatre points du leader intériste. La Roma, elle, reste 5e, avec huit unités de mois. L’équipe de Paulo Fonseca l’a sûrement mauvaise, surtout qu’elle voit sa série de matches sans défaite à domicile s’arrêter à 16 unités après son revers du soir. 

Autres infos