News Résultats en direct

Rome v AC Milan Résumé de match, 31/10/2021

FDM
1 - 2
ROM
MIL
S. El Shaarawy (90+3)
Z. Ibrahimović (25)
F. Kessié (57 pen)
Stadio Olimpico
Roma -Milan (1-2), Milan maintient la cadence
22:43 UTC+1 31/10/2021
milan211101
Grâce à un grand Zlatan Ibrahimovic, l’AC Milan est revenu avec les 3 points de la victoire de son déplacement à l’AS Roma (2-1).

C’est un véritable test que l’AC Milan passait ce dimanche du côté de l’Olimpico. Les Rossonerri se mesuraient à l’AS Roma de José Mourinho, avec l’obligation de l’emporter afin de rester en tête avec le Napoli. La mission était compliquée, mais elle a été accomplie. Zlatan Ibrahimovic est passé par là, en faisant de nouveau mal à sa victime préférée.

Ibra leur a tout fait

Buteur 12 fois durant sa carrière face à la Louve, le Suédois a encore récidivé. Du haut de ses 40 ans, il a illuminé ce classique du championnat italien par son talent. Il a été buteur sur le premier but, a provoqué le second en amenant un pénalty et aurait pu signer un doublé si l’arbitre n’avait pas invalidé son magnifique enchainement victorieux à la 50e. En début de match, il aurait aussi pu trouver la faille (7e) mais il n’avait pas réussi à cadrer.

L’ancien Parisien a donc dû se contenter d’une seule réalisation. Celle qu’il a mise à la 26e sur un coup franc. Un puissant missile décoché à ras de terre et qui a transpercé le mur adverse. Rui Patricio, le gardien de la Roma, ne pouvait rien faire sur le coup. Ce but était le 400e d’Ibra dans une rencontre de championnat depuis ses débuts à Malmo en 1999.

Grâce à son avant-centre vedette, Milan a donc pris l’avantage avant le doubler à la 57e. Après qu’Ibrahimovic ait été fauché dans la surface, Franck Kessie s’est chargé de transformer la sentence. A 2-0, le héros du jour pouvait laisser tranquillement sa place sur le terrain. Olivier Giroud l’a relevé, mais en étant beaucoup plus discret.

Théo Hernandez ratera le derby

En fin de match, Stephen El Shaarawy a réduit le score pour les locaux (94e). C'était cependant sans conséquence sur l'issue de l'empoignade. Le seul bémol de la soirée pour l’AC Milan c’est plutôt le carton rouge pris par Théo Hernandez à la 66e minute. Pour une faute tout à fait évitable, l’international français a relancé le suspense dans ce match. Et, surtout, il s’est pénalisé lui-même puisque cette expulsion va le priver du derby de la semaine prochaine contre l’Inter.

Malgré cette défection, Milan va quand même aborder ce choc contre le voisin honni avec un moral au plus haut et la volonté de faire le plein de points. Mais avant cela il y a un autre match important à livrer. Ça sera mercredi en Ligue des Champions contre le FC Porto. Le match de la dernière chance pour espérer voir les 8es de finale de l’épreuve reine.