Valladolid – Atlético de Madrid (1-2) : l'Atlético sacré champion d'Espagne
Suarez Atletico Madrid 2021
Getty
Grâce à sa victoire 2-1 à Valladolid, l'Atlético de Madrid remporte la Liga 2020-2021.

Quel final pour la Liga ! Pour espérer remporter le titre, l'Atlético de Madrid (83 points avant la dernière journée) devait faire aussi bien que le Real Madrid (81 points), qui pouvait obtenir le sacre en cas d'égalité grâce à la différence de buts particulière.  

Pour faire simple, l'Atlético était sûr d'empocher le titre en cas de victoire à Valladolid, avant-dernier au classement et qui luttait pour sa survie dans l'élite. Mais sous la pression de l'enjeu, les Colchoneros ont été très brouillon lors de la première mi-temps.

L'Atlético mené à la mi-temps !

Malgré la possession du ballon (près 60% après un quart d'heure de jeu), les hommes de Simeone manquaient de réalisme (un seul tir cadré en cinq tentatives). Pis, le Real Valladolid se payait le luxe d'ouvrir le score sur une contre-attaque éclair avec Plano à la conclusion (18e).

Mené 1-0 à la mi-temps, l'Atlético pouvait pousser un ouf de soulagement : le Real Madrid, qui jouait à domicile, était lui aussi mené (1-0 par Villarreal).

Au retour des vestiaires, l'Atlético se ruait sur les buts de Valladolid, mettant constamment la pression sur son adversaire. Et à force de pousser, l'Atlético finissait enfin par trouver le chemin des filets. Et avec un but exceptionnel, qui plus est, d'Angel Correa. Ce dernier, réalisait un exploit individuel pour effacer deux adversaires avant d'expédier aux seize mètre un pointu du droit qui ne laissait aucune chance à Masip, le portier de Valladolid (57e).

Le but du titre pour Luis Suarez

Dix minutes plus tard, l'Atlético enfonçait le clou par l'inévitable Luis Suarez. Profitant d'une passe mal ajustée de Sergi Guardiola, l'attaquant uruguayen filait au but et remportait son duel face à Masip pour marquer son 21e but de la saison en Liga.

L'article continue ci-dessous

Arrivé cet été en provenance du Barça, Luis Suarez venait tout simplement d'inscrire le but du titre puisque plus rien n'était marqué dans cette rencontre et que le résultat du Real Madrid devenait anecdotique (victoire 2-1 des Madrilènes).

Premier sacre depuis 2014 pour l'Atlético

L'Atlético de Madrid remporte ainsi son premier titre de champion d'Espagne depuis 2014 et son entraîneur, Diego Simeone, renforce encore un peu plus sa légende au sein du club madrilène. C'est aussi le onzième sacre en Liga de l'Atlético (1940, 1941, 1950, 1951, 1966, 1970, 1973, 1977, 1996, 2014 et 2021) qui reste cependant loin derrière les deux géants : 34 titres pour le Real, 26 pour le Barça.

De son côté, Valladolid, défait, termine à la 19e et avant-dernière place du classement, et est donc relégué en deuxième division.