Real Madrid - Villarreal (2-1), victoire pour du beurre pour le Real
Benzema Real Madrid 2021
Getty
Le Real a remporté son dernier match de championnat, mais les trois points récoltés ont été insuffisants pour conquérir le titre.

Le Real Madrid descend de son trône de champion d’Espagne. Les Castillans avaient besoin d’un miracle lors de la dernière journée pour passer devant l’Atlético Madrid mais celui-ci n’a pas eu lieu. Les Rojiblancos ayant remporté leur match à eux face à Valladolid (2-1), s’adjugeant ainsi le titre national sept ans après leur dernière consécration.

Ayant gagné sa rencontre, le Real peut avoir des regrets mais ceux-ci seront quand même mesurés. Car pendant la majeure partie de la partie les Merengue ont eu à courir derrière le score, et ce n’est que sur le fil, et avec l’énergie du désespoir, qu’ils ont réussi à renverser la vapeur.

A la 20e minute de jeu, Yeremi Pino a scoré en faveur des visiteurs d’une conclusion du bout de l'extérieur du pied suite à une belle remise de Gerard Moreno. Une réalisation à laquelle les Merengue ont longtemps été incapables de répondre. A dire vrai, ils n’ont pas mis les ingrédients nécessaures dans cette optique jusqu'à ce sursaut final.

Leur première période a été très fade, et la seconde n’a pas été beaucoup plus reluisante, même s’il y a ce finish heureux. 

L'article continue ci-dessous

La révolte inutile des Madrilènes

Karim Benzema a trouvé la faille de la tête à la 58e, mais sa réalisation a été invalidée pour cause d’un hors-jeu discutable. Cinq minutes plus tard, l’international français s’est encore mis en évidence, sans parvenir cette fois à surprendre Geronimo Rulli.

A la 87e minute, Benzema a fini par trouver la marque en plaçant une frappe du plat du pied droit en pleine lucarne. Une réalisation suivie par une autre, inscrite par Luka Modric. Le Croate a donné la victoire aux siens sur un bel enchainement contrôle puis frappe croisée dans la surface.

Au final, le Real l’a donc emporté mais les points glanés n’auront servi à rien. Cette sortie est à l’image de sa saison, à savoir extrêmement frustrante. Pour la deuxième fois en trois ans, les Madrilènes font choux gras au niveau des trophées conquis.