Real Madrid-Real Sociedad 0-2, le Real entame mal l'année 2019
Getty
Après un nul à Villarreal, le Real Madrid a signé un revers à domicile face à la Real Sociedad en Liga ce dimanche.

Le Real de Santiago Solari a toujours autant de mal à convaincre. Malgré un récent succès lors du Mondial des clubs, le club merengue a signé nul décevant à Villareal (2-2) et a poursuit avec un revers inquiétant contre la Sociedad à Bernabeu.

Mais que va invoquer Santiago Solari en conférence de presse cette fois ? Le coach argentin avait pretexté la blessure de Gareth Bale lors du nul au Madrigal et affirmé qu'il ne fallait pas sous-estimer les matches nuls dans une saison. Cette fois, avec ce revers, la matière va manquer à l'entraîneur merengue pour justifier la performance de ses ouailles.

Une performance très pusillanime d'ailleurs, dans le fond comme dans la forme. En l'occurence, le Real a pris un but d'emblée, dès la 3e minute quand une incursion, la première pour les Basques, de Merino dans la surface merengue débouche sur un pénalty après une intervention illicite de Casemiro. Willian José ne laisse aucune chance à Courtois en envoyant sa tentative sous la barre.

0-1, le Real doit déjà nager à contre-courant, pas facile pour une équipe qui a beaucoup de mal à marquer cette saison. Le Real obtient un corner grâce à une frappe de Benzema à la 22e minute, corner sur lequel Modric voit sa frappe détournée par Rulli. Le Real insiste cependant et à une minute du repos, Modric alimente Kroos côté droit. Ce dernier sent le jeu et remise pour Vazquez dont la frappe lobe Rulli et retombe sur le montant. Mais à l'entracte, le Real est toujours mené d'un but.

L'article continue ci-dessous

La seconde période débute sous des auspices comparables à la première. Sur un corner, la reprise de Varane est stoppée une première fois par Rulli. Vinicius bute encore sur le gardien basque, avant que ce dernier ne réalise un dernier arrêt sur un tir de Varane.

En face, les Basques exploitent les contres. Un festival de Januzaj débouche sur une frappe du gauche qui passe près du poteau de Courtois. Autre festival, celuid e Rulli, sur des frappes de Vinicius ou encore Ramos sur lesquelles le portier de la Real s'interpose à chaque fois. Coup de théâtre à l'heure de jeu, quand Vazquez obtient un second carton jaune suite à  une faute par derrière sur Merino. Le Real Madrid va devoir terminer cette rencontre à dix contre onze.

Et la Sociedad en profitera à 7 minutes du terme, quand Willian José envoie une petite louche au-dessus de la défense pour trouvere Pardo, qui lui trouve le petit filet intérieur de Courtois. 0-2, la messe est dite et le Real, en infériorité numérique, ne s'en relèvera pas. L'année de transition se profile pour le club royal s'il poursuit dans cette veine en 2019... À moins, bien sûr, d'un 4e triomphe de rang en Ligue des champions.

Commentaires ()