Real Madrid-Liverpool (3-1) : Gareth Bale offre la "décimotercera" au Real Madrid
Getty
Le Real Madrid a remporté sa troisième Ligue des champions consécutive ce samedi à Kiev grâce à un doublé de Gareth Bale.

Ligue des champions
Real Madrid-Liverpool : 2-1
Buts : Benzema (51e), Bale (64e, 83e) - Mané (55e)

Le Real Madrid est entré encore un peu plus dans l'histoire du football européen ce samedi soir. À Kiev, les hommes de Zinedine Zidane ont décroché leur troisième Ligue des champions consécutive. Une première dans l'ère moderne. La "décimotercera" (la treizième) de leur histoire. À l'image de leur parcours difficile, les Madrilènes ont gagné dans la douleur mais ont bien été aidé par les deux cadeaux de Loris Karius, le portier de Liverpool.

Pourtant, Liverpool a mieux entamé le match que le Real Madrid. Avec un pressing haut et étouffant, les Reds empêchent les Merengue de jouer, même si ces derniers ont la possession du ballon. Les hommes de Jürgen Klopp se projettent rapidement et se montrent dangereux sur le but de Keylor Navas. Seul Cristiano Ronaldo sur une percée a mis en danger les Reds. Mais le premier tournant intervient après la demi-heure de jeu, sur un duel avec Sergio Ramos, Mohamed Salah se blesse à l'épaule et doit quitter ses partenaires, en larmes. Il est imité dans la foulée par Carvajal. En fin de première mi-temps, le Real Madrid s'est vu refuser un but logiquement de Karim Benzema, hors-jeu.

Au retour des vestiaires, la rencontre s'est emballée. Loris Karius est d'abord sauvé par sa transversale sur une tentative d'Isco. Mais à peine trois minutes plus tard, le gardien de Liverpool offre un but sur un plateau à Karim Benzema. Alors que le Français était hors-jeu, Loris Karius a récupéré le ballon et relancé à la main, mais Karim Benzema a tendu son pied et dévié le ballon qui a terminé sa course dans les filets. Un but validé par l'arbitre et qui a mis Liverpool en difficulté. Les Reds ont ensuite sonné le réveil et égalisent deux minutes après.

L'article continue ci-dessous

Benzema goal Karius Real Madrid Liverpool Champions League final 26052018

Loris Karius, le maillon faible

Sur un corner de James Milner, Dejan Lovren a pris le dessus sur Sergio Ramos et a dévié le ballon, Sadio Mané a bien suivi et coupe la trajectoire avant Keylor Navas. Une égalisation méritée au vu de la physionomie du match. Le suspens totalement relancé, les deux équipes ont joué le coup à fond. Mais c'est finalement Gareth Bale, sur son premier ballon, qui d'un coup de génie a donné l'avantage à son équipe. Sur un centre de Marcelo, l'international gallois a marqué un splendide retourné acrobatique. Un but similaire à celui de Cristiano Ronaldo contre la Juventus en quart de finale aller cette saison.

La rencontre s'est ensuite débridée. Liverpool a poussé et a manqué de chance. Sadio Mané est proche du doublé mais le poteau a sauvé Keylor Navas. Quelques minutes plus tard, Cristiano Ronaldo a eu la balle de match, mais Andrew Robertson a effectué un superbe retour pour gêner le Portugais. La finale est définitivement avec la deuxième boulette de Loris Karius à dix minutes du terme. Sur une frappe lourde de Gareth Bale, il a fait une nouvelle faute de main qui coûte cher aux Reds. 

Pour la troisième saison consécutive, le Real Madrid est sur le toit de l'Europe. Leur sacre aura été moins clinquant que les années précédentes, certainement plus dur, mais tout aussi beau. Les Merengue continuent de pulvériser les records. Le Real Madrid est bien évidemment le club le plus titré dans la compétition avec treize sacres, mais aussi le premier club a remporté trois fois d'affillée, dans l'ère moderne, le trophée. Et que dire de Zinedine Zidane qui, par conséquent, lui aussi est le premier entraîneur a remporter trois fois consécutivement la C1, mais surtout il est désormais co-recordman avec Carlo Ancelotti et Bob Paisley, qui l'ont eux aussi remporté trois fois, le tout en seulement deux ans et demi sur le banc du Real Madrid.

Commentaires ()