Real Madrid-Barcelone 2-0, le Real Madrid punit encore le Barça
Dernière mise à jour
Le Real a fait main basse sur la Supercoupe d'Espagne en battant une nouvelle fois le Barça. Asensio et Benzema ont marqué deux beaux buts.

Match retour de la Supercoupe d'Espagne
Real Madrid-FC Barcelone : 2-0
Buts :
Asensio (5e), Benzema (39e)

Le Real Madrid est la meilleure d'équipe d'Europe, et il n'est plus permis d'en douter. Championne d'Espagne et championne d'Europe en titre, l'équipe merengue vient d'attaquer la nouvelle saison par un double succès face à son plus grand rival, le FC Barcelone. Deux victoires sur le même écart de deux buts et qui ne souffrent d'aucune contestation. Mercredi soir, lors de la seconde manche, les hommes de Zinedine Zidane ont même séduit dans la maitrise et la circulation du ballon. Le point fort habituel des Catalans.

Le but magnifique d'Asensio avec le Real contre le Barça

Certes, la deuxième période n'a pas été aussi relevée que la première côté madrilène, mais personne ne blâmera Benzema et consorts au vu du très bon football qu'ils ont produit en début de match. Même privés de Cristiano Ronaldo, suspendu cinq matches, ils ont littéralement asphyxié les Catalans, ne leur laissant que très peu d'espaces pour s'exprimer et les punissant lourdement pour le laxisme défensif. En somme, c'était une leçon comme le Barça n'en a plus reçu depuis longtemps. Au grand bonheur des fidèles de Bernabeu.

Il n'a fallu que quatre minutes de jeu au Real pour prendre les devants à la marque. Après sa réalisation de l'aller, Marco Asensio s'est encore offert un superbe but. L'ex-Majorquin réussissait une merveille de frappe de 25 mètres. Un petit chef d'œuvre qui a donné le ton de la soirée.  Ce n'était pas la première occasion des locaux puisque Modric (3e) et Vazquez (4e) avaient auparavant créé le danger devant les buts de Marc André ter Stegen. Le gardien allemand n'a pas bronché sur le premier but concédé, et il n'était pas plus réactif sur celui de Karim Benzema à six minutes de la pause.

L'article continue ci-dessous

Même la réussite a fui le Barça

Très remuant aux avant-postes, et toujours aussi généreux dans l'effort, l'attaquant français s'est vu récompenser de son travail quand il s'est retrouvé à la conclusion d'une très belle action collective. Du début jusqu'à la fin de l'action, les défenseurs barcelonais étaient à la ramasse et l'ancien Lyonnais a même eu le temps de contrôler, se retourner et conclure d'un tir en pivot. Une finition limpide qui éteignait tout suspense dans ce match. Pour son adversaire, ce deuxième but tombait au plus mauvais moment et il aurait pu déboucher sur une démission collective au retour des vestiaires. Ça n'a pas été le cas et c'est le seul mérite qui pourra leur être relevé.

En deuxième mi-temps, le Barça a repris quelque peu l'ascendant. Subissant le contrecoup de son excellente entame du match, le Real, lui, terminait en roue libre. Toutefois pour que l'équipe catalane revienne au score, il aurait fallu que la réussite l'accompagne. Or, même le facteur chance l'a abandonné lors de cette soirée avec des occasions de Messi (53e) et de Suarez (71e) qui ont terminé sur les montants. Au final, la bande à Valverde n'a même pas pu marquer le moindre but, et c'est une première depuis 24 matches lors d'un Clasico (depuis 2011). Même si ce n'est "que" la Supercoupe d'Espagne, l'affront ne sera pas facile à digérer. 

Commentaires ()