News Résultats en direct

PSG v Guingamp Résumé de match, 24/01/2018

FDM
4 - 2
PSG
EAG
A. Rabiot (21)
L. Deaux (25 csc)
J. Pastore (64)
Marquinhos (89)
M. Thuram (33 pen)
Y. N'Gbakoto (75 pen)
Parc des Princes
Cavani n'y arrive pas, Trapp laisse passer sa chance...Les 3 choses à retenir de Guingamp-PSG (4-2)
20:27 UTC+1 24/01/2018
Javier Pastore PSG Guingamp Coupe de France 24012018
Au terme d'un match qui a été relancé par 2 fois, le PSG a validé son ticket pour les 8e de finales de Coupe de France en battant Guingamp (4-2).

Les Parisiens ont vécu une rencontre étrange face à Guingamp. Largement dominateurs en première période, le score à la mi-temps s'est soldé par un 2-1 grâce à des buts de Rabiot (21è-1-0), Lucas Deaux contre son camp (25è, 2-0) et une faute de Trapp qui a mené à un pénalty, transformé par Marcu Thuram (2-1). Si Pastore a assuré le score en mettant le 3è but parisien à la 64è (3-1), la faute de Meunier sur Coco a provoqué un pénalty en faveur des Guingampais dont N'Gbakoto a tiré profit (3-2). Marquinhos a mis ses coéquipiers à l'abri à la 89è en inscrivant le dernier but parisien (4-2). 

Le message des fans du PSG à Neymar

Cavani n'y arrive pas :  

L'égalisation de l'Uruguayen face à Dijon (8-0) au Parc lors de la 21è journée de Ligue 1 a mis en suspens tous les supporters du Parc. La question est de savoir quand il allait devenir le meilleur buteur de l'histoire du PSG en plantant son 157è but. Ce mercredi soir, à domicile, il a été maladroit devant les buts : il a été le Parisien qui a le plus tenté de tirs avec 5 tentatives dont 4 cadrés. Il a manqué de confiance à l'approche des cages, comme le montre cette passe à Di Maria à la 66è alors qu'il pouvait tenter le tir. 

Trapp : 

Le portier allemand était attendu après la prestation plutôt décevante de son homologue français, Alfonse Areola, qui n'a pas convaincu à Lyon dimanche dernier (2-1) et a montré des signes de fébrilité. Kevin Trapp aurait pu marquer des points lors de ces 16e de finales de Coupe de France mais il a plutôt fait le contraire. Le premier but guingampais a été marqué sur une sortie mal gérée de ce dernier sur N'Gbatoko, transformé par Thuram (33è, 2-1), relançant ainsi le match. Sur le second pénalty concédé par Meunier, il plonge du mauvais côté face à N'Gbatoko (75è, 3-2). 

La stat : 

Paris a remporté ses 20 derniers matches de Coupe de France pour 61 buts marqués et 9 encaissés durant cette période. C'est la plus longue série de son histoire dans le tournoi.