Le PSG éliminé par Guingamp en Coupe de la Ligue (1-2)
Getty
Tuchel se plaignait du calendrier chargé de janvier. Les Parisiens ont été éliminés de la Coupe de la Ligue (1-2) au terme d'une rencontre insipide.

C'était bien moins facile qu'il y a quelques jours pour le PSG. Thomas Tuchel le savait et avait averti en conférence de presse, rappelant qu'ils avaient à faire à une équipe de Ligue 1 cette fois-ci que sur les Terres bretonnes le 6 janvier dernier. Mais peut-être que le message n’a pas été assez appuyé. Et il avait bien raison. Il a fallu aux Parisiens un peu plus d’une heure pour pouvoir s’imposer avant de laisser la Coupe de la Ligue s’échapper.

Sur le papier, les Rouge et Bleu avec leur 75% de possession auraient pu (dû ?) trouver la solution beaucoup plus tôt. Sur le terrain la réalité était tout autre. Aucun joueur offensif n’a réussi à faire la différence lors de la première période. Sur les 7 tirs tentés, aucun n’était cadré. Ni Neymar, ni Mbappé qui avait pris la place de Cavani resté sur le banc les 45 premières minutes, ni Di Maria n’a pesé. Face à eux, des Guingampais qui se sont montrés coriaces dans les duels.

L'article continue ci-dessous

Le retour des vestiaires a été plus mouvementé des deux côtés. D’abord avec Cavani qui a vu sa tête repoussée par Johnsson. Puis Thomas Meunier a donné l’opportunité aux Bretons d’ouvrir le score à cause de sa faute sur Blas. Mais Thuram n’a pas pu transformer le pénalty obtenu (59è) avec un tir complètement hors cadre. Trois minutes plus tard, le Belge s’est racheté en offrant la passe décisive du but de Neymar (1-0, 62è) qui a permis au PSG de se voir qualifier….pendant vingt minutes.

Mais c’était sans compter sur Juan Bernat qui, d’un coup d’épaule, a permis aux hommes de Gourvennec d’égaliser. Un autre pénalty, en faveur des adversaires du soir, qui a redonné de l’espoir avec le but de Ngbakoto (1-1, 81è). Alors que les supporters du Paris Saint-Germain se voyaient déjà assister à une séance de tirs aux buts, un retournement de situation inattendue a vu les Parisiens perdre le contrôle de la rencontre : Kehrer a concédé un pénalty (le troisième de la soirée) permettant à Guingamp la qualification. Même si Areola l’a touché, il n’a pas pu empêcher le ballon de Thuram d’atterrir au fond des filets. Les Parisiens n’ont pas eu le temps de revenir au score, laissant donc les Bretons le plaisir de continuer en Coupe de la Ligue.

Sabrina Belalmi, au Parc des Princes

Commentaires ()