Osasuna-Barcelone (0-2) - Le Barça s'impose sans briller avant Paris
Osasuna Barcelona LaLiga
Getty Images
À quatre jours du match retour face au PSG en C1, le FC Barcelone s'est imposé sans impressionner ce samedi soir, sur la pelouse d'Osasuna (0-2).

En cas de succès face à Osasuna, Lionel Messi et ses partenaires pouvaient mettre la pression sur l'Atlético en revenant à seulement deux unités des Colchoneros qui compteraient toutefois deux matches en moins. S'imposer pouvait néanmoins permettre à la peur de changer de camp et de préparer au mieux la C1.

Lewandowski et le Bayern dominent Dortmund malgré Haaland​

Car dans quatre jours, c'est un rendez-vous au Parc des Princes face au Paris Saint-Germain qui attend les Barcelonais. Humiliés lors du huitième de finale aller (4-1), les Catalans ont préparé le retour sans vraiment se rassurer. Face à Osasuna, le Barça, parfois fragile, n'a pas été impressionnant, mais a assuré l'essentiel.

En première période, le FC Barcelone s'en est remis au talent de son dernier rempart. En effet, ter Stegen a été particulièrement précieux, décisif même (2e, 14e, 19e, 34e), pour permettre à son équipe de ne pas encaisser de but face à l'actuel 13ème de la Liga. Sauvé par son gardien, le Barça a aussi su se montrer réaliste.

L'article continue ci-dessous

Ter Stegen décisif, Jordi Alba buteur

Un seul tir cadré a permis aux Blaugranas de mener au score lors du premier acte. Celui-ci a été l'oeuvre de Jordi Alba, magnifiquement servi par Lionel Messi dans le dos de la défense. D'un missile du pied gauche, l'international espagnol, régulièrement recherché par la Pulga, a ainsi ouvert le score de fort belle manière (30e, 1-0).

Au retour des vestiaires, Lionel Messi s'est procuré une occasion de faire le break, mais sa tentative des 20 mètres a été repoussée par le portier adverse (48e). Jouant sur un faux rythme, le FC Barcelone a semblé en manque d'inspiration face à des locaux appliqués et méritants. En fin de rencontre (83e), le talent indiviuel du jeune Ilaix Moriba, 18 ans, a fait une deuxième fois la différence. Sans briller, le Barça s'est assuré d'empocher les trois points sans enregistrer de blessure, idéal avant la C1.

Reste à savoir si ce succès étriqué va apporter la confiance nécessaire pour lui permettre de réaliser l'exploit d'accéder aux quarts de finale. Une chose est sûre, le visage affiché face au FC Séville en Coupe du Roi était d'une toute autre facture. Celui affiché ce samedi soir, lui, n'incite pas vraiment à l'optimisme.