Marseille-Brest (3-1) - L'OM refait le coup en fin de match !
Milik OM Brest 13/03/21
GETTY
Comme face au Stade Rennais mercredi soir (1-0), l'Olympique de Marseille s'est imposé contre le Stade Brestois en toute fin de rencontre.

André Villas-Boas et Nasser Larguet oubliés, Jorge Sampaoli arrivé, l'Olympique de Marseille est une équipe en reconstruction en ce début d'année 2021. Face au Stade Rennais (1-0), le nouvel entraîneur marseillais avait réussi ses débuts en France. Ce samedi, il pouvait signer un second succès de rang, contre le Stade Bretois.

En cas de succès, Marseille avait l'occasion de s'emparer provisoirement de la cinquième place de Ligue 1 et de revenir à 10 points de l'AS Monaco, quatrième. De son côté, le club du Finistère, qui n'a pas encore totalement assuré son maintien dans l'élite, allait faire don de son corps pour mener la vie dure aux Olympiens.

Milik fait parler la poudre juste avant la pause

Dans ces conditions, le premier acte a été particulièrement disputé. Entre approximations techniques et tactiques peu propices à un match rythmé, un seul tir cadré fût à noter. Un seul tir cadré, certes, mais celui-ci a été suffisant pour faire évoluer le tableau d'affichage. Il a été l'oeuvre de Milik, juste avant la pause (45e+1).

L'article continue ci-dessous

Arrivé cet hiver en provenance du Napoli, l'attaquant a en effet inscrit son troisième but en six matches de Ligue 1. Son premier depuis l'extérieur de la surface, grâce à une frappe croisée du pied gauche parfaitement placée dans le petit filet opposé de Larsonneur. En seconde période, Brest allait impérativement devoir réagir.

Pour autant, ce sont bien les locaux qui se sont procurés les meilleures situations en début de seconde période, mais Lirola, particulièrement offensif ce samedi soir, n'a pas été récompensé par deux fois (53e et 57e). Incapable de doubler la mise pour se mettre à l'abris, l'OM a ensuite été surpris par le Stade Brestois.

Après avoir fait le dos rond, les visiteurs sont revenus au score à vingt minutes de la fin de la rencontre. Sur son deuxième tir du match, le SB29 a égalisé par l'intermédiaire de Brassier, auteur d'une reprise de la tête parfaitement réussie au second poteau (71e). Alors que l'on pensait se diriger vers un match nul, Florian Thauvin, trouvé dans la surface de réparation par Luis Henrique, a libéré tout son monde d'une frappe puissante du pied gauche (88e) ! Dans la foulée, Mickaël Cuisance, déjà buteur mercredi soir face à Rennes et entré en jeu quelques minutes plus tôt, s'est mêlé à la fête d'une merveille de reprise de volée (90e). Cruel pour le Stade Brestois.