OL - Angers (3-0), Depay et l’OL font le boulot
Memphis Depay Lyon Angers Ligue 1 11042021
Getty
Après trois matches sans victoire, l’OL s’est remis sur les bons rails ce dimanche en battant Angers à domicile.

En clôture de la 31e journée de la Ligue 1, l’Olympique Lyonnais a répondu aux attentes en prenant le dessus sur Angers (3-0). Sans livrer une prestation pleine, les Gones ont su venir à bout d’une équipe de SCO très entreprenante. Ils l’ont emporté 3 à 0, avec notamment un doublé du capitaine Memphis Depay. 

Depay a pris ses responsabilités 

Le capitaine rhodanien n’avait plus scoré en Ligue 1 depuis deux mois et son réveil symbolise celui de son équipe, qui restait sur trois parties sans victoire en championnat. Le Néerlandais a pris ses responsabilités en étant quasiment dans tous les bons coups de son équipe. Et il s’est même offert le luxe de ponctuer le score d’un magnifique lob sur Paul Bernardoni à la 83e.

L’ancien mancunien est aussi celui qui a mis les siens sur la voie du succès en suivant victorieusement suite à un énorme loupé de Lucas Paqueta à deux mètres des buts (21e). Le Brésilien avait trouvé le poteau, mais le numéro 10 de l’OL n’a pas raté son geste, avec en conclusion en force. Il s’est donc offert un doublé, et aurait même pu inscrire un triplé si Paul Bernardoni ne s’était pas envolé avec promptitude sur son tir à la 51e.

L'article continue ci-dessous

Angers mal payé

Paqueta a été malheureux sur l’ouverture du score, mais il s’est bien rattrapé à la 41e sur sa deuxième tentative. Après un débordement de Karl-Toko Ekambi, l’ancien milanais a profité d’une déviation malencontreuse d’un défenseur angévin pour pousser le cuir au fond.

Cette action illustrait parfaitement le manque de réussite dont ont pâti les hommes de Stéphane Moulin durant cette rencontre. En début de rencontre, ils se sont heurtés à deux reprises sur un excellent Anthony Lopes par l’intermédiaire de Bahoken (17e) et Fulgini (28e). Ensuite, lorsqu’ils étaient dos au mur, ils vu leurs offensives finir à côté ou sur les montants, comme la tentative en fin de partie de Lois Diony.

Au final, et avec un résultat quelque peu flatteur donc, l’OL est sorti vainqueur de cette confrontation. En gagnant, l’équipe de Rudi Garcia reste au contact du trio de tête et peut encore croire au titre. Avec 64 unités pris, les Lyonnais sont le meilleur 4e de l’histoire du championnat à ce stade de la compétition.