Nîmes-Nice 0-1 - Nice dompte des Crocos trop mordants
Dernière mise à jour
L'OGC Nice a signé une victoire importante, à Nîmes (0-1). Le promu a vécu un scénario catastrophe en jouant une mi-temps à neuf.

Le Stade des Costières est une des terres les plus hostiles de Ligue 1. Comme Marseille, comme Paris, l'OGC Nice de Patrick Vieira a pu s'en rendre compte, ce samedi, mais le club azuréen a fini par dompter un promu qui n'a pas su régler le curseur de son agressivité, utilisant ses ingrédients habituels à l'excès. 

Scénario catastrophe pour Nîmes

Tout aurait été différent, peut-être, si les Crocos avaient abordé ce match par le bon bout en passant devant dès les premières minutes. Ils en ont l'occasion lorsque Thioub, accroché par Malang Sarr, a obtenu un penalty, mais Umut Bozok a manqué sa tentative (4e). Le début du cauchemar. Dans la foulée, Faitout Maouassa a écopé de deux cartons jaunes en sept petites minutes pour laisser ses coéquipiers à dix. Ce premier acte trop haché s'est conclu par une deuxième expulsion dans les rangs nîmois, quand Landre a vu rouge direct pour un vilaine faute sur Atal (45e+2).

Nimes Nice

Avec toute une période à jouer à onze contre neuf, Nice s'est retrouvé dans une configuration idéale. Dès l'entame de ce second acte, Balotelli, en position idéale, a été proche de donner l'avantage aux Aiglons en se procurant deux grosses occasions (48e, 54e). La pression niçoise s'est progressivement accentuée, et c'est Atal, déterminant dans ce match bouillant, qui a débloqué la situation d'une demi-volée parfaite après un centre de Sarr, à l'heure de jeu (0-1, 60e).

Le jeune Algérien aurait pu doubler la mise à vingt minutes de la fin mais Bernardoni a sorti le grand jeu sur sa tentativ (73e). Face à Cyprien, aussi, et Balotelli, surtout, le gardien des Crocos aura été le joueur le plus performant de son équipe, évitant un naufrage après avoir retardé l'échéance. Le score n'a plus bougé jusqu'au coup de sifflet final, malgré une pluie d'occasion pour les Niçois.

L'article continue ci-dessous

Coup d'arrêt pour Nîmes après la victoire à Dijon la semaine passée. Le promu est 14ème. Nice, grâce à ce succès, fait un bond au 6ème rang, meilleur classement des hommes de Patrick Vieira cette saison.

 

 

Commentaires ()