Montpellier-Marseille (2-3) : L'OM renverse Montpellier, Payet en feu !
Dimitri Payet MHSC-OM
Getty Images
Mené 2-0 à la mi-temps, l'OM s'est finalement imposé 3-2 à Montpellier avec notamment un doublé de Payet.

C'est avec six recrues estivales que l'OM s'est présenté à La Mosson pour son premier match de la saison de la Ligue 1. Et si cet OM est encore en rodage, il a déjà affiché un état d'esprit conquérant, comme en atteste sa victoire 3-2 après avoir été mené 2-0.

L'OM piégé en quatre minutes

Un OM mené 2-0 à la pause mais contre le cours du jeu car en première période, les Olympiens se sont procurés de nombreuses occasions. Dès la quatrième minute, Payet faisait trembler les filets mais son but était refusé pour une position de hors-jeu.

Auteur de la passe pour Payet, Konrad de la Fuente, véritable feu follet et intenable tout au long de la partie, se signalait ensuite avec un tir non cadré (13e). Saliba (22e), Gueye (28e) manquaient eux aussi le cadre avant qu'Ünder ne voit sa tentative arrêtée par Bertaud (29e).

Et contre toute attente, dans la foulée, Montpellier ouvrait le score avec un maximum de réussite. Delort centrait pour Laborde mais c'est Luan Peres qui trompait Mandanda et marquait contre son camp (1-0, 30e).

Quatre minutes plus tard, après un corner mal renvoyé, Cozza décalait Laborde à l'ange de la surface. L'attaquant enroulait sa frappe qui venait se loger dans la lucarne de Mandanda. Un «véritable « golazo » et un OM qui n'en croyait pas ses yeux !

Un Payet des grands soirs

En deuxième période, l'OM se ruait à l'assaut des cages montpelliéraines avec pour ambition de renverser le score. Dans un premier temps, Bertaud faisait échec à Payet (49e), Ünder (55e) puis De la Fuente (66e).

Mais à force de pousser, la défense du MHSC finissait par craquer. Après un débordement, De la Fuente centrait fort devant le but et Ünder, en embuscade au deuxième poteau, poussait la balle au fond des filets (2-1, 68e).  

L'article continue ci-dessous

A un quart d'heure de la fin du temps réglementaire, Montpellier concédait bêtement un coup franc à l'entrée de la surface. Dimitri Payet ne se faisait pas prier pour l'enrouler et tromper un Bertaud pas assez prompt pour le détourner (75e, 2-2).

La fougue marseillaise emportait définitivement Montpellier cinq minutes plus tard. Après une perte de balle, Payet héritait de la balle, résistait à Laborde avant de fixer Thuler dans la surface et d'ouvrir son pied droit pour trouver le petit filet droit de Bertaud (2-3, 80e).

Le match interrompu quelques minutes

Alors qu'on se dirigeait tranquillement vers la fin du match, l'arbitre renvoyait les joueurs aux vestiaires à la 88e minute après le jet d'une bouteille sur Valentin Rongier. L'auteur des faits a été appréhendé par la police et le match a ensuite repris son cours, jusqu'au coup de sifflet final de l'arbitre.