Metz - Lille (0-2), Lille l’emporte dans la douleur
Burak Yilmaz Metz Lille Ligue 1 09042021
Getty
Malgré une prestation en demi-teinte, le LOSC a réussi à se défaire de Metz (2-0) et conforter sa place en tête du classement de la Ligue 1.

Si ce n’est pas de la chance du champion, alors ça y ressemble fortement. Ce vendredi, en ouverture de la 32e levée du championnat, le LOSC de Christophe Galtier a fourni une performance indigeste sur le terrain de Metz. Cela aurait pu lui coûter très cher, mais au final il s’en sort indemne et avec trois nouveaux points dans la besace (2-0).

Maignan a sorti le grand jeu 

Méconnaissables dans le jeu, les Nordistes ont beaucoup peiné face à séduisants lorrains. Mais, ils ont su faire front et résister aux assauts des Grenats. A défaut d’être souverains, les visiteurs se sont montrés solidaires.
Lille a réussi son coup, mais il n’y a aucun doute sur le fait que sans son gardien Mike Maignan le résultat de cette partie aurait été tout autre. Le gardien international a démontré pourquoi il faisait partie des meilleurs à son poste en France, en détournant un pénalty, tout en détournant une multitude de ballons sur sa ligne.

A la 17e minute de jeu, et à la suite d’une main de José Fonté dans la surface, Maignan a plongé du bon côté pour repousser un pénalty du Belge Leka. Un arrêt décisif, et qui a été suivi par deux autres en seconde période. A la 51e, il a de nouveau frustré le frère de Michy Batshuayi, et à la 58e il s’est mis en évidence devant Farid Boulaya. Et entre les deux, il a été sauvé par son poteau sur une tentative de Pape Sarr.

L'article continue ci-dessous

Les Turcs à l’honneur

Les Messins sont donc tombés sur un grand gardien. Cela étant, s’ils ont manqué de s’imposer c’est aussi par manque de réalisme. Leurs opposants, eux, ont été beaucoup plus tueurs offensivement, à l’instar de leur doublette turque Burak Yilmaz et Zeki Celik.

Le premier a signé l’ouverture du score pour les siens à l’heure du jeu, en convertissant d’une lourde frappe un service de Renato Sanches. Et le second s’est chargé de tuer tout suspense à la 89e d’un autre tir croisé après une remise de Bradaric.

Avant la sortie du PSG samedi contre Strasbourg, Lille possède six points d’avance en tête du classement. Il reste encore du chemin à faire pour aller chercher le titre, mais ce qui est sûr c’est que les Dogues ont la dynamique et la réussite qui accompagnent les futurs champions.