OM - PSG (0-0), un Classique sans vainqueur
Danilo Pereira Cengiz Under Marseille PSG Ligue 1 24102021
Getty
Le choc entre l’OM et le PSG s’est soldé ce dimanche sans but et sans vainqueur. Paris a fini après l’expulsion d’Achraf Hakimi.

Pour la première fois depuis quatre ans, le PSG revient sans les trois points de son déplacement à Marseille. Mais, le nul obtenu contre l’ennemi juré est bon à prendre. Comme celui de 2017, il a été arraché dans la douleur, car acquis à dix contre onze après une expulsion concédée. Achraf Hakimi a compliqué la tâche des siens juste avant l’heure du jeu en commettant l’irréparable en position de dernier défenseur (57e).

Marseille peut avoir des regrets

Le Marocain a déséquilibré Cengiz Under qui filait vers ses buts près de la surface. Mr Bastien n’était pas sûr de l’irrégularité de son geste, mais il a pu s’appuyer sur la VAR pour s’en convaincre. L’équipe de Pochettino s’est alors retrouvée avec un homme en moins. Dans cette configuration, elle a dû abandonner ses intentions ambitieuses dans le jeu. La sortie dans la foulée d’Angel Di Maria pour l’entrée de Thilo Kehrer ne laissait aucun doute à ce sujet.

Lorsque les deux équipes étaient à 11, les Marseillais n’étaient pas parvenus à se montrer menaçants, si ce n’est sur le but d’Arkadiusz Milik à la 21e et qui fut refusé justement pour cause de hors-jeu. En supériorité numérique, ce ne fut pas beaucoup plus reluisant sur le plan offensif chez les locaux. Mis à part sur une tête de Valentin Rongier (65e), un peu trop croisée, l’équipe de Sampaoli n’a pas réussi à se montrer réellement dangereuse. On peut aussi citer la belle volée d’Under (65e), mais Nuno Mendes l’a déviée du bout du pied en corner. Enfin, Konrad De La Fuente s’est déchiré sur une frappe à la 78e, alors que les buts lui étaient grands ouverts.

Kylian Mbappe William Saliba Marseille PSG Ligue 1 24102021

Le PSG a bien résisté à dix

Paris a donc su faire le dos rond pour ne pas perdre. Même son trio vedette a fait les efforts nécessaires pour assurer le minimum sur le plan comptable. Et c’est la preuve qu’il sait se mettre au service du collectif quand les circonstances l'exigent.

L'article continue ci-dessous

Les stars parisiennes vont peut-être regretter les quelques occasions qu’ils ont eues de scorer durant le premier acte, quand l’OM était encore hésitant. Pour son premier classique français, Lionel Messi n’a pas su trop se mettre en avant, mais il fut quand même en position de délivrer les siens à deux reprises (27e et 35e). A chaque fois, il a trouvé Pau Lopez sur sa trajectoire.

Pau Lopez a fait taire ses derniers détracteurs

Le gardien espagnol a aussi frustré Neymar et Mbappé (31e) sur une double occasion, faisant probablement taire les derniers contempteurs qu’il avait dans le camp des fans olympiens. Rien ne dit que Steve Mandanda n’aurait pas fait aussi bien, mais le constat est que grâce à lui Marseille est resté dans le match et nourrit ensuite jusqu’au bout l’espoir d’un succès de prestige.

Un espoir qui ne s’est donc pas concrétisé. Les Olympiens ont manqué d’inspiration pour surprendre un adversaire affaibli. Et ils auraient même pu se faire surprendre sur un contre, sans un excellent tacle de William Saliba sur Kylian Mbappé à la 85e quand le Bondynois était parti à toutes enjambées sur un contre. Au final, c’est donc ce résultat de 0-0 qui a scellé le 101e Classique de l'histoire. Le deuxième seulement en 15 ans dans cette affiche. Les deux équipes s’en contenteront.