Man United - Liverpool (0-5), Salah et Liverpool humilient Manchester United
Mohamed Salah Liverpool Manchester United 2021-22
Getty
Le derby d’Angleterre, opposant MU à Liverpool, a tourné à une correction. Les Reds ont laminé leurs rivaux chez eux.

Ceux qui s’attendaient ce dimanche à un choc des titans entre les deux plus grands clubs d’Angleterre ont vite déchanté. Il n’y a pas eu de match à Old Trafford, plutôt une boucherie. Déchainés, les Reds de Liverpool ont infligé à leurs rivaux une défaite historique. Un 5-0 net et sans bavures !

Cela faisait 85 ans que LFC n’avait pas scoré cinq fois sur la pelouse de son rival. C’est dire l’importance de la performance réalisée par les hommes de Jurgen Klopp. Et cela est autant dû au magnifique récital qu’ils ont offert, qu’aux carences du jour affichées par les Red Devils.

Salah a martyrisé les Red Devils

Les Mancuniens ont été éparpillés façon puzzle et leur principal bourreau a été Mohamed Salah. Sur la lancée de son excellente entame de saison, l’Egyptien s’est montré irrésistible durant cette partie. Tout ce qu’il a touché s’est transformé en or, et s’est offert un triplé en prime. Le premier pour un joueur de Liverpool dans le Théatre des Rêves.

Il a commencé son show à la 38e en convertissant un service de Naby Keita. Dix minutes après, juste avant que l’arbitre ne siffle la pause, il a remis ça d’une reprise sans contrôle et au ras du poteau. En verve, il ne s’est pas arrêté là. Au retour des vestiaires, il a planté un troisième, après avoir exploité une belle passe en profondeur de Jordan Henderson.

Mohamed Salah Liverpool 2021-22

Le suspense s’était vite évaporé

Au tableau d’affichage, ça faisait 5-0 car avant que le Pharaon ne trouve le chemin des filets, les visiteurs s’étaient déjà échappés à la marque. Naby Keita avait ouvert le score après seulement quatre minutes de jeu, en trompant David De Gea d’un tir croisé. Un but qui avait suivi une grosse occasion loupée par Bruno Fernandes de l’autre côté du terrain. Le break fut ensuite assuré par Diogo Jota, buteur sur une reprise de près et après un service latéral d’Alexander-Arnold.

L'article continue ci-dessous

Totalement déboussolés, les Red Devils ne sont jamais parvenus à réagir et leur entraineur Ole Gunnar Solskjaer est resté impuissant devant son banc. Avec la mine déconfite, mais pas autant que celle de Sir Alex Ferguson dans les tribunes. Tout le peuple mancunien accusait le coup. Une bonne partie des supporters a d’ailleurs choisi d’abréger les souffrances en quittant le stade à une demi-heure de la fin.

Pogba a pété les plombs

Paul Pogba n’est pas resté non plus jusqu’à la fin. Incorporé à la mi-temps, le Français a dégoupillé, en commettant un gros tacle sur Naby Keita alors qu’il n’était sur la pelouse que depuis un quart d’heure du jeu (60e). Frustré par la tournure des évènements et aussi sa propre perte de balle sur le 5e but adverse, le Français s’est rendu auteur d’un geste méchant et qui ne pouvait que déboucher sur un rouge. Un sort qu’aurait aussi pu connaitre son coéquipier Cristiano Ronaldo en fin de première période.

La coupe était pleine pour MU et la chance qu’ont eu les locaux à ce moment-là c’est de voir leurs opposants lever le pied à ce moment-là. Comme s’ils avaient de la compassion pour leurs victimes. Malgré cette fin de rencontre en roue libre, le tarif était quand même colossal. Le plus lourd de l’histoire de cette affiche.