Manchester City-Manchester United 2-3, grâce à un doublé de Pogba, MU remporte le derby et retarde le sacre des Citizens
Dernière mise à jour
Getty
Manchester United a infligé à son rival de City son premier revers de la saison à domicile. Un exploit qui porte l'empreinte de Paul Pogba.

33e journée de Premier League
Manchester City-Manchester United : 2-3
Buts :
Kompany (25e), Gundogan (30e); Pogba (53e, 55e), Smalling (69e)

Dans le dur depuis plusieurs semaines, en froid avec son entraineur et critiqué aussi par des consultants pour la couleur de ses cheveux, Paul Pogba a apporté ce samedi la meilleure des réponses. Le milieu international français a profité du court déplacement chez le voisin de City pour livrer sa prestation la plus aboutie de la saison. Une performance de grande classe, agrémentée par un joli doublé. "La Pioche" est bien de retour au-devant de la scène.

Pogba a illuminé par sa classe cette rencontre. Même ses fautes ont été utiles et belles avoir comme ce tacle qu'il commet sur Nicolas Otamendi (81e) et qui freine une contre-attaque des Citizens à un moment clé de la partie. L'international tricolore a montré que les grands rendez-vous l'inspiraient, et qu'ils savaient prendre en main le jeu de son équipe pour peu qu'on en lui donne la possibilité. Cela étant, et jusqu'à la mi-temps de cette rencontre, on a bien cru qu'il allait vivre une autre partie compliquée et étirer la médiocrité affichée récemment.

En première période, il a été transparent. À sa décharge, c'est toute l'équipe de MU qui a alors pris l'eau, et qui semblait être désorientée face à une formation de City pourtant privée de quelques-uns de ses meilleurs éléments. En prévision de la réception de Liverpool, Pep Guardiola avait décidé de faire tourner, laissant notamment sur le banc Aguero, Gabriel Jesus et Kevin De Bruyne. Des absences qui ne se sont guères ressenties. A la 25e minute, une tête rageante de Vincent Kompany sur un corner a permis aux locaux d'ouvrir le score. Puis, cinq minutes plus tard, le break était assuré grâce à Ilkay Gundogan. L'Allemand signait une merveille de contrôle en pivot dans la surface pour ensuite conclure victorieusement d'un tir croisé.

L'article continue ci-dessous

2-0 à la pause. Rien ne laissait alors présager un sursaut des Mancuniens. C'était donc sans compter sur un réveil de Pogba. Le Français a repris du poil de la bête, et a redressé tout son équipe avec. D'abord en concluant une belle action offensive à la 53e avec une frappe à bout portant dans la surface. Puis, en plaçant dans la foulée une jolie tête décroisée. Dans une position d'avant-centre, il faisait apprécier ses qualités dans le jeu aérien et battait ainsi Ederson pour la deuxième fois de la soirée.

Les pendules ont été remises à l'heure mais le sursaut mancunien n'était pas encore achevé. A la 69e minute, Chris Smalling marquait le but de 3-2 en réceptionnant avec succès un coup franc. Fautif sur l'ouverture du score, le défenseur anglais pouvait laisser éclater sa joie. Contrairement à son rival, MU n'a pas laissé échapper l'avantage une fois qu'il l'avait. Les derniers instants de la partie ont été compliqués avec notamment des alertes d'Aguero (89e) et de Sterling (90e), mais De Gea et aussi le montant mancunien étaient là pour repousser le danger. Au moment où on s'y attendait donc le moins, et grâce à un Frenchie remonté, MU faisait tomber City chez lui. Un succès d'autant plus savoureux qu'il retarde d'au moins une semaine la consécration nationale des Eastlands. 

Commentaires ()