Man City - Man United (0-2), les Red Devils font tomber les Sky Blues
Manchester United Manchester CIty Fernandes 2021
Getty
Après presque trois mois sans défaite, City est tombé ce dimanche. A domicile, les Eastlands ont subi la loi de leur voisin d’United (0-2).

Après 21 victoires consécutives, Manchester City a fait pschitt en Premier League ce dimanche. Les Sky Blues sont descendus de leur nuage en s’inclinant sur leurs terres face à leur ennemi juré, Manchester United. Une défaite qui ne souffre d’aucune contestation.

La copie parfaite de MU

Comme ils l’avaient déjà fait l’année dernière, les Red Devils ont donc su triompher de leurs voisins. Pour cela, ils ont mis tous les ingrédients pour, à commencer par se montrer appliqués dès les premières minutes du match. Cela leur a permis de se retrouver devant à la marque dès la 2e minute de jeu. Un pénalty concédé par Gabriel Jesus a été transformé par Bruno Fernandes, lequel mettait sa formation sur la voie du succès.

Il restait tout un match à jouer, mais à aucun moment City n’est parvenu à rétorquer à son rival. Les leaders de la Premier League ont même attendu la 43e minute pour se montrer dangereux par le biais de Kevin De Bruyne (43e). Auparavant, Ilkay Gundogan a tenté des frappes de loin, sans grande réussite (9e et 19e). Et en fin de première mi-temps c’est Riyad Mahrez qui a loupé le coche aux avant-postes, en ratant son dernier geste (45e).

City était méconnaissable par rapport à ses dernières sorties, et sa seconde période n’a pas été beaucoup plus reluisante. L’équipe de Pep Guardiola a manqué de percussion pour pouvoir revenir à la marque et à l’exception d’un tir de Phil Foden (74e) il n’y a plus eu vraiment eu d’alertes sur les buts gardés par David De Gea.

L'article continue ci-dessous

Un Man City sans ressorts

A contrario, et sans même forcer son talent, United a pu se créer plusieurs occasions nettes. Anthony Martial en a vendangé deux (58e et 69e), donnant raison à ceux qui contestent vivement sa présence dans le onze de départ. En revanche, Luke Shaw, lui, ne s’est pas raté quand il a fallu breaker à la 52e. Le défenseur a pris l’initiative de monter aux avant-postes et sa percée a porté ses fruits. En s’appuyant sur Marcus Rashford, il a pu trouver la faille d’un tir du gauche à ras de terre.

Même si ce n’était un grand City en face, il convient de souligner la remarquable prestation de la bande à Solskjaer. Alors qu’ils présentaient jusque-là un bilan négatif face aux équipes de Top 6, les Red Devils ont su sortir le match parfait pour aller chercher ce succès de prestige. Les trois points glanés ne suffisent pas vraiment à relancer le suspense pour le titre, mais l’exploit n’en est pas moins important.