Man City-Liverpool 2-1, Manchester City freine Liverpool et se relance dans la course au titre
Getty
City a rempli sa mission lors du choc de PL qui l'opposait à Liverpool. Victorieux 2-1, les Eastlands n'ont plus que 4 points de retard sur les Reds.

21e journée de Premier League
Manchester City-Liverpool : 2-1
Buts :
Aguero (40e), Sané (72e); Firmino (64e)

Non, la course pour le titre en Angleterre ne sera pas scellée dès l'hiver. Relégué à sept points de Liverpool au classement après un mois de décembre décevant, Manchester City n'a pas manqué ce jeudi l'occasion de réduire l'écart et se relancer dans la course au trône national. Les hommes de Pep Guardiola l'ont emporté, et il n'y aura personne pour crier au scandale. Sur ce match, et contrairement à ce qui a souvent été le cas lors des dernières oppositions, les Eastlands ont été la meilleure équipe et ils en ont été récompensés avec cette victoire des plus précieuses.

Il ne s'en est pas fallu de beaucoup pour que Liverpool sauve le point du nul. Les derniers instants du match ont vu les visiteurs pousser dans l'espoir d'égaliser, et Ederson, le dernier rempart de City, a alors dû se déployer pour préserver l'avantage, repoussant notamment une énorme tentative de Mohamed Salah (84e). Néanmoins, cette fin de partie ne reflète pas ce qu'a été la majorité de cette rencontre, à savoir un bras de fer globalement maitrisé par les locaux.

Il a fallu attendre la 40e minute pour voir City se créer sa première occasion, et ce après que les Reds aient frôlé l'ouverture du score à deux reprises, avec un tir sur le poteau de Mané suivi par un sauvetage de Stones sur la ligne après un mauvais dégagement (17e). Mais cette première opportunité des champions en titre a été la bonne, et elle est venue matérialiser une attitude conquérante et une volonté de faire déjouer leurs opposants. Sergio Aguero a débloqué la situation d'un sublime tir en pivot et dans un angle quasiment fermé.

S'ils n'étaient pas totalement discrets, les Merseysiders ont montré clairement moins d'entrain que lors des derniers matches. Le score de parité faisant leurs affaires, ils n'ont pas pris autant de risque que d'habitude. Et la mauvaise défense de Lovren sur la réalisation d'Aguero symbolisait parfaitement leur attentisme du jour.

Une deuxième période sans temps mort

Mais, au risque de se répéter, Liverpool n'était pas loin de réussir son coup. Quand Roberto Firmino est venu égaliser contre le cours du jeu à la 64e, en reprenant de près un service de Robertson, les hommes de Klopp ont bien cru avoir accompli le plus dur. Malheureusement pour eux, l'abnégation et la détermination de leurs hôtes du jour leur a été fatale. Huit minutes à peine après avoir concédé le but, les Cityzens ont repris l'avantage. Leroy Sané trompait Alisson d'un tir croisé, en conclusion d'une belle action, et qui a notamment vu Raheem Sterling donner le tournis à ses anciens partenaires en signant une superbe percée plein axe.

L'article continue ci-dessous

À 2-1, le match est devenu totalement décousu. Avant que Liverpool ne jette ses dernières forces dans la bataille et vendange quelques balles d'égalisation, City a raté le KO par l'intermédiaire d'Aguero (82e). Et, dans les arrêts de jeu, Bernardo Silva et Sterling (90e) ont aussi manqué de délivrer définitivement leurs supporters. Heureusement pour eux, ils n'ont pas eu à le regretter.

Au final, et au terme d'un match très plaisant et durant lequel ils ont parfaitement fait honneur à leur rang, les Eastlands ont assuré la victoire. Ces trois points pourraient ne pas suffire lors du décompte final de la saison pour garder leur couronne. Mais, à l'instant T, ils maintiennent l'équipe à distance respectable de leurs concurrents, ravivant ainsi pleinement le suspense en haut de tableau. Leurs supporters doivent être comblés, au même titre que tous les suiveurs neutres de ce passionnant championnat.

Commentaires ()