News Résultats en direct

Manchester City v Arsenal Résumé de match, 17/10/2020

FDM
1 - 0
MNC
ARS
R. Sterling (23)
Etihad Stadium
Manchester City - Arsenal (1-0), City assure l’essentiel
20:30 UTC+2 17/10/2020
Raheem Sterling Manchester City 2020-21
Manchester City a signé un court mais précieux succès au détriment d’Arsenal. Raheem Sterling a marqué le seul but de la partie.

Manchester City a renoué avec le succès en Premier League, ce samedi. Alors qu’on leur promettait un match compliqué face aux Gunners d’Arteta, les Sky Blues ont su se faire respecter et assurer un succès mérité qui les replace dans la première moitié du classement.

Les Eastlands ont pris leurs opposants à la gorge d’emblée avec une première période de haute volée. Pendant 45 minutes, ils n’ont guère laissé respirer les Londoniens. Toutefois, cela ne s’est pas trop vérifié au tableau d’affichage, puisque seul Raheem Sterling est parvenu à trouver la faille. Le capitaine de City a trompé Bernd Leno en profitant d’un tir repoussé de Phil Foden. Les autres opportunités des locaux n’ont, par contre, rien donné, comme celles que s’est créées Riyad Mahrez (1e et 27e).

City enfin solide derrière

City aurait pu regretter de ne pas s’être montré plus tueur durant cette phase de domination, car le deuxième acte a été moins abouti. Leurs opposants se sont quelque peu réveillés et les débats sont devenus plus équilibrés. Mais, pour une fois, les vice-champions d’Angleterre ont réussi à garder leur cage inviolée. La nouvelle charnière centrale Ruben Dias - Aké est restée infranchissable. La seule et unique fois où Ederson a eu du travail, c’était à la 30e minute sur une tentative de Saka.

L’équipe de Guardiola n’a pas encore réglé tous ses problèmes, mais cette victoire face à une formation visant le haut de tableau est de bonne augure pour la suite. La solidité affichée derrière est aussi un point positif pour la suite de la saison. Pour Arsenal, ce faux-pas n’a rien de dramatique, mais il démontre que cette équipe a encore du mal à grappiller des points face aux gros. Arteta a encore du pain sur la planche.