OL - ASM (2-0), Lyon s’offre le scalp de Monaco
Karl Toko Ekambi Lyon Monaco Ligue 1 16102021
Getty
Avec beaucoup de mérite et de conviction, l’OL a remporté le choc qui l’opposait à Monaco (2-0).

Très attendue, l’opposition entre l’OL et Monaco n’a pas déçu ce samedi. Elle a été animée, intense et riche en temps forts. Le duel aurait pu s’achever sur un score de parité, mais les Gones ont réussi à forcer la décision dans le dernier quart d’heure. Karl Toko Ekambi a ouvert le score sur pénalty, avant que Jason Denayer n’a ajouté le second dans les arrêts du jeu.

Lyon récompensé pour ses efforts

Les Lyonnais ont donc eu besoin de ce coup de pied arrêté dans la surface pour prendre les devants à la marque. Mais c’était loin d’être immérité. D’abord parce que la faute qui a amené le pénalty, signée Axel Disasi sur Léo Dubois, existait bel et bien, et aussi parce que l’OL était de loin la plus entreprenante des deux formations.

En première période, les Gones ont d’ailleurs survolé les débats. Et s’ils ont manqué de prendre l’avantage au score c’est uniquement à cause d’un déchet dans le dernier geste. Avant de se muer en héros, Toko Ekambi avait vendangé deux opportunités franches (6e et 27e) et Houssem Aouar a aussi raté une énorme opportunité à la 34e en ne cadrant pas sa tentative.

L'article continue ci-dessous
Maxence Caqueret Jean Lucas Lyon Monaco Ligue 1 16102021

Lucas Paqueta a tout changé

L’ASM était chanceuse de rentrer au vestiaire sans avoir encaissé de but. L’équipe princière se savait cependant sur un fil et elle a décidé de réagir en deuxième période. Elle a connu un temps fort d’une dizaine de minutes qu’elle n’a pas su exploiter. Gelson Martins a été le seul à solliciter Pollersbeck (51e), tandis que Kevin Volland a été trop long à s’exécuter alors qu’il avait un bel angle de frappe. Son tir a été contré in-extremis par Bruno Guimaraes.

L’OL avait besoin d’un second souffle et il l’a retrouvé avec l’incorporation de Lucas Paqueta (67e). Comme par hasard, l’équipe de Bosz a ensuite repris l’ascendant et a fini par pousser l’ASM à la faute. Après que Toko Ekambi ait transformé le pénalty, les espaces se sont libérés et c’est ainsi que les Rhodaniens ont réussi à breaker. Denayer a poussé le cuir au fond en conclusion d’une action initiée par Paqueta sur une magnifique passe à l’aveugle. Le génie brésilien a manifestément bien fait de revenir en un temps record de son voyage en Amérique du Sud.  

Lyon l’a emporté et cette victoire lui permet de passer devant son adversaire du jour au classement. Les Gones sont provisoirement 5e et devancent de deux unités les Monégasques. Aouar et consorts ne sont pas encore vraiment à la place où ils voudraient être, mais leur productivité est celle d’une équipe visant les premiers rôles. Et c’est peut-être cela le point le plus encourageant pour la suite.