Lille-Wolfsburg (0-0) : Les Dogues butent sur les Loups
Lille Wolfsburg Burak Yilmaz
Getty Images
Dominateur et en supériorité numérique, le LOSC n'est pas parvenu à marquer contre Wolfsburg.

A la peine en Ligue 1, le LOSC a retrouvé des couleurs en Ligue des champions sans pour autant s'imposer.

Mais c'est un LOSC séduisant qui a disputé son premier match dans cette campagne 2021-2022 de la Ligue des champions.

Aucun tir pour Wolfsburg en première période

Déterminés, les Lillois ont dominé Wolfsburg de la tête et des épaules. A la pause, les Allemands n'avaient pas tiré une seule fois au but !

Lors de ce premier acte, Burak Yilmaz s'est procuré deux occasions, manquant d'abord son contrôle (21e) puis le cadre (35e). Angel Gomes faisait également passé un frisson dans la défense allemande en expédiant une puissante frappe lointaine mais, hélas, non cadrée (39e).

Un but refusé pour quelques millimètres

Il ne manquait donc qu'un but au LOSC pour être récompensé de ses efforts. Et dès le retour des vestiaires, le stade Pierre-Mauroy exultait : sur une superbe ouverture d'Angel Gomes, Jonathan Ikoné remisait de la tête pour Jonathan David qui s'offrait un duel avec Casteels, le portier de Wolfsburg et le trompait en plaçant la balle entre ses jambes (48e).

Malheureusement pour le LOSC, le but était refusé par la VAR car le ballon était sorti de quelques millimètres en touche sur la récupération de Gomes…

Wolfsburg termine à 10

Malgré ce but refusé, le LOSC poursuivait sa domination et poussait Wolfsburg à la faute. Voulant empêcher un Lillois de partir en contre-attaque, Brooks commettait une main volontaire et recevait un deuxième carton jaune, synonyme de rouge (62e).

A onze contre dix, le LOSC se ruait encore plus à l'attaque mais David (64e) puis Burak Yilmaz (69e) butaient sur Casteels.

A dix minutes de la fin, Burak Yilmaz se chargeait d'un coup franc idéalement placé à l'entrée de la surface mais le mur allemand repoussait le tir du Turc. Dans les arrêts de jeu, à la suite d'un corner, José Fonte manquait le cadre sur une tête puissante (90+3e).

L'article continue ci-dessous

Au bout du temps additionnel, Lille pensait obtenir un penalty pour une faute de Guilavogui sur Onana (90+6e). Mais après intervention de la VAR, la faute se situait juste en dehors de la surface… Le coup franc ne donnait rien et l'arbitre mettait fin à la rencontre. 

Groupe G : tout le monde à égalité

Si le LOSC peut nourrir des regrets avec ce match nul, dans le contenu, les hommes de Gourvennec se sont rassurés.

A l'issue de cette première journée, les quatre équipes du groupe G sont à égalités de points puisque dans l'autre rencontre, le FC Séville et le RB Salzbourg se sont quittés sur un match nul 1-1.