Liverpool - Leipzig (2-0), ça passe pour Liverpool
Salah Mane Liverpool Leipzig 2021
Getty
Confortable lauréat au match aller, Liverpool a composté son ticket pour les quarts de finale de la C1 ce mercredi, face à Leipzig.

Liverpool, qui n'a remporté que 5 de ses 17 derniers matches, toutes compétitions confondues, voulait se refaire la cerise en se qualifiant pour les quarts de finale de la Ligue des champions, ce mercredi soir, aux dépens du RB Leipzig.

Lors du match aller, le 16 février dernier, une belle formation de Liverpool avait puni le club allemand (2-0), qui évoluait à «domicile» à Budapest. Quel destin poour le match retour ?

Dès la 6e minute de jeu, les Reds donnaient le ton avec une volée du pied droit signée Sadio Mané, qui passait juste au-dessus de la transversale adverse.

Mais les hommes de Jurgen Klopp devaient rester vigilant. En effet, quelques instants après l'occasion de Mané, Alisson, le portier liverpuldien, repoussait la frappe du pied gauche de l'Espagnol de Leipzig Dani Olmo.

Après 20 minutes de jeu, l'attaquant des Reds Diogo Jota faisait briller Peter Gulacsi, d'une tête bien placée consécutivement à un corner. Mohamed Salah butait lui aussi sur le portier des visiteurs (24e), avant d'être devancé par un bon retour signé Dayot Upamecano suite à une belle action construire de Liverpool à la demi-heure de jeu.

Dans un match ouvert et plaisant malgré l'absence de buts dans le premier acte tout du moins, Gulacsi était très sollicité, lui qui devait encore intervenir face à Diogo Jota en fin de première période. Au terme de la première période, un constat s'imposait : sans son gardien, le RB Leipzig aurait déjà coulé au bout de 45 minutes.

Le tableau d'affichage allait enfinêtre altéré lors du deuxième acte et Liverpool allait être récompensé pour sa domination. À 20 minutes du terme, Mohamed Salah allait ainsi débloquer la situation site à une belle action initiée par Diogo Jota.

L'article continue ci-dessous

4 minutes plus tard, Leipzig allait s'écrouler définitivement. Cette fois, c'est un centre de Divock Origi, qui permettait à Sadio Mané de reprendre de l'extérieur du pied droit pour permettre aux Reds de breaker à un petit quart d'heure de la fin de la rencontre.

Les joueurs de Julian Nagelsmann abdiquaient alors et avaient beaucoup de mal à se remettre dans la partie. Le score n'allait d'ailleurs plus évoluer. 2-0, score final, ça passe facile pour Liverpool.