Liverpool - Fulham (0-1), la saignée des Reds continue
liverpool
(C)Getty Images
Liverpool s’est encore manqué en Premier League ce dimanche. Les champions d’Angleterre ont même essuyé leur 6e défaite de suite à Anfield.

Le cauchemar de Liverpool se prolonge. Ne mettant plus un pied devant l’autre, les Merseysiders ont essuyé ce dimanche leur sixième défaite de rang à domicile, alors qu’ils n’en avaient jamais enregistré plus de quatre auparavant. Et c’était face à un reléguable cette fois, à savoir Fulham. Toujours aussi amorphes, les hommes de Jurgen Klopp ont été incapables de faire mal devant, étirant ainsi leur calvaire.

Lemina, bourreau des Reds

C’est un ancien de la Ligue 1 qui s’est mué en bourreau des Reds lors de cette partie, à savoir Mario Lemina. Juste avant la pause, l’ancien marseillais a fait la différence d’un tir croisé du droit après avoir subtilisé le cuir dans les pieds de Mohamed Salah. Ce seul but a suffi au bonheur des Cottagers. Et ces derniers n’avaient pas besoin d’en faire plus pour faire tomber leur hôte du jour.

Car oui, le champion d’Angleterre a encore livré un bien piètre visage et il n’y a pas que le manque de réussite ou les absences pour blessure afin d’expliquer cette dégringolade sans fin des Reds. Non, cette formation a perdu tout ce qui fait sa force, à commencer par son football explosif et sa propension à créer constamment le danger aux avant-postes.

Les locaux ont bien frappé 11 fois au but, mais les occasions dignes de ce nom se sont faites rares. En première période, il y a eu nettement plus d’alertes sur les buts gardés par Alisson, que ceux d’Alphonse Areola. Et en seconde, l’ancien portier parisien a juste eu à intervenir sur une tentative de Diogo Jota (48e). Par la suite, Sadio Mané a bien placé deux têtes (70e et 80e) mais sans grande conviction.

L'article continue ci-dessous

Liverpool de mal en pis

Les dernières minutes de la partie ont vu Liverpool monopoliser le cuir sans rien en faire. Un triste spectacle et qui aurait certainement valu à cette équipe d’assourdissants sifflets du Kop si les supporters avaient été présents. C’est peut-être d’ailleurs la seule chance qu’ils ont en ce moment, à savoir souffrir en silence sans avoir à affronter la colère du public.

En perdant ce dimanche, Liverpool risque de se retrouver à sept points de la quatrième place à l’issue de cette journée. Cela faisait très longtemps que les Reds n’avaient pas été aussi loin du Top 4. Pour espérer disputer la prochaine C1, la seule alternative qui reste pour Salah et ses coéquipiers c’est de remporter celle en cours. Mais vu ce qu’ils montrent sur la scène nationale et cette série de 8 matches sans victoire à Anfield –la pire du club depuis mars 1952-, on les voit mal conquérir l’Europe en mai prochain.