Liverpool - Chelsea (1-0), Chelsea s'offre Liverpool
LIVERPOOL CHELSEA 04032021
Getty
Le choc de la 29e journée de Premier League opposait les deux rivaux de Chelsea et de Liverpool, et les Blues l'emportent.

On attendait largement plus de ce choc avec son immense potentiel ludique. Mais comme souvent dans les gros matches de Premier League cette saison, le spectacle était aux abonnés absents, l'enjeu ayant pris le pas sur le jeu.

Et le VAR n'a pas aidé à enflammer la rencontre. Loin s'en faut. Ainsi, à la 24e minute, Timo Werner, bien mis sur orbite par Jorginho, profitait d'une sortie peu inspirée d'Alisson, le portier des Reds, pour ouvrir le score.

Du moins, le croyait-il. Car le VAR intervenait de manière autoritaire pour délarer l'épaule de l'Allemand hors-jeu... Liverpool rétorquait à la demi-heure de jeu. Un excellent ballon de Salah pour Mané voyait ce dernier rater sa reprise de volée du droit à bout portant.

C'est cependant Chelsea qui allait prendre l'avantage dans cette partie avant le repos. À la réception d'une sublime transversale signée N'Golo Kanté, Mason Mount réalisait un festival conclut par un enroulé du droit qui trompait enfin l'infortuné  Alisson.

1-0, le score au repos, assez logique au vu de la physionomie de la rencontre et des débats sur le pré. Paradoxalement, c'est quand Liverpool sortait enfin la tête du trou que Chelsea a porté l'estocade.

L'article continue ci-dessous

La seconde période s'annonçait donc assez indécise. Mais Chelsea s'offrait une grosse opportunité à la 54e minute. Alisson s'imposait sur une frappe de Chilwell, mais ne pouvait rien sur une tentative de Hakim Ziyech que Robertson sauvait finalement sur sa ligne.

En fin de rencontre, les Reds tentaient de réagir. Firmino fonçait sur le flanc gauche et sur son centre, Wijnaldum réussissait une tête qui s'avérait trop faible pour tromper la vigilance de Liverpool. Un peu trop tard.

Chelsea s'impose et confirme la fragilité des Reds. Thomas Tuchel est en train de réussir son pari à Londres.