Lille-Reims 1-1, le LOSC échappe de justesse à la défaite
Getty
Grâce à un pénalty de Pépé transformé à la 94e, le LOSC a préservé son invincibilité à domicile et contraint Reims au partage des points (1-1).

17e journée de la Ligue 1
Lille-Reims : 1-1
Buts :
Pépé (94e); Oudin (64e)

À quelques secondes près, le LOSC allait abandonner ce dimanche son invincibilité à domicile. Lors de la réception de Reims, l'équipe nordiste a livré une prestation très neutre et était tout proche d'en payer le prix. Au final, et à la faveur d'un pénalty inespéré dans les derniers instants du temps additionnel, elle a réussi à sauver le minimum. Nicolas Pepé a endossé le costume du héros en transformant victorieusement la sentence.

L'article continue ci-dessous

Avant la réalisation de l'Ivoirien, et alors que le public du Stade Pierre Mauroy n'y croyait presque plus, les Dogues ont bien eu quelques opportunités pour scorer. Les alertes les plus dangereuses de la partie ont d'ailleurs été en leur faveur, avec notamment une tentative d'Araujo (9e), un tir de Xeka sur le poteau (46e) ou une frappe dévissée d'Ikoné (75e). Toutefois, ce n'était en rien le reflet d'une quelconque domination. La bande à Galtier est apparue émoussée, incapable de maitriser et dominer son adversaire du jour.

Si les Lillois n'ont pas eu le rendement escompté, c'est aussi parce que les Champenois les ont bien fait déjouer. Sur la lancée de ses bons résultats récents, la formation de Guion a évolué sans complexe. Elle n'a, certes, pas beaucoup existé offensivement, mais elle n'a pas eu besoin d'une tonne d'opportunités pour faire la différence. La première, signée Suk dès la 3e minute, a été stoppée par Maignan. Et la seconde, survenue à la 64e, a fait mouche. Elle fut l'œuvre de Rémi Oudin à la suite d'un excellent travail d'Alaixys Romao.

À 0-1, Reims croyait bien pouvoir tenir son troisième succès à l'extérieur de la surface. Si Doumbia avait cadré son tir de près à la 70e, l'affaire aurait été entendue. Malheureusement pour les visiteurs, ils n'ont pas su assurer le break, et la rencontre a duré un peu trop longtemps pour eux. Sur la dernière incursion des visiteurs dans la surface, le rentrant Metanire a commis l'erreur de faucher Bamba. Un geste évitable et lourd de conséquences. A cause de cette erreur fatale, deux points précieux se sont envolés. Une fois la colère et la déception de ce finish retombées, les Rémois vont croiser les doigts pour que ça ne leur soit pas rédhibitoire au soir de la dernière journée du championnat. 

Commentaires ()