Lille-Lyon 2-2, malgré le doublé de Traoré, l'OL déçoit encore
Gettyimages
Après 3 défaites de rang, l'OL a obtenu un nul face à Lille ce dimanche (2-2). Mais vu le scénario du match, ce résultat a de quoi frustrer les Gones.

26e journée de Ligue 1
Lille-Lyon : 2-2
Buts :
Pepe (65e); B. Traoré (21e, 44e)

Battu par Lille à domicile lors de la phase aller, l'OL n'était pas loin de prendre sa revanche sur les Dogues ce dimanche. Après une première période où ils ont été archi-dominateurs, les Gones croyaient renouer avec la victoire après trois défaites de rang. Bertrand Traoré les a mis sur la bonne voie en signant un doublé. Mais, la seconde période a été très mal gérée. Trop calculateurs, les hommes de Genésio se sont fait punir par une équipe de Lille qui aura eu le mérite de ne pas se décourager.

Le premier but de Danté en Ligue 1 n'a pas suffi

Traoré n'avait pas encore inscrit de doublé sous les couleurs lyonnaises. C'était donc une première pour lui, mais une première amère. Sa première réalisation est survenue à la 21e minute lorsqu'il est venu reprendre un ballon relâché par Mike Maignan sur un centre tir de Memphis Depay. La seconde s'est produite juste avant la pause. D'un tir du gauche en pivot, suite à une belle remise de Marçal, l'ancien de l'Ajax trouvait la faille à nouveau et mettait les siens dans une position plus que confortable avant la pause.

L'article continue ci-dessous

L'OL s'est reposé sur ses acquis

Ce break aurait dû donner encore plus d'élan aux Lyonnais. C'est finalement l'effet contraire qui s'est produit. Au retour des vestiaires, ces derniers ont eu du mal à repartir de l'avant. Ils sont tombés dans un faux rythme pendant que les Lillois commençaient à sortir les crocs. Sur son banc, Genésio paraissait inquiet et ce à juste titre. Si les occasions de Mothiba (49e) et Soumaoro (59e) n'ont rien donné, la frappe de Nicolas Pépé à la 65e a fini au fond. L'Ivoirien relançait les siens en conclusion d'un mouvement sur lequel Luiz Araujo a fait la différence à travers ses qualités de percussion.

Le jeune brésilien a délivré une passe victorieuse, puis il s'est transformé en buteur. A la 81e minute, après avoir reçu le cuir à 20 mètres des buts, il a vu qu'il bénéficiait de suffisamment d'espaces pour tirer. Il ne s'est pas posé de questions et a déclenché une frappe puissante. Lopes a eu beau se détendre de tout son long, il n'a pas pu arrêter ce boulet de canon. 2-2, l'égalité était de nouveau de mise et le score n'a plus bougé. L'OL s'est réveillé vers la fin, cela a abouti sur deux frappes de Mariano (69e et 88e) mais les poteaux lillois ont fait opposition. Lyon peut s'en mordre les doigts d'avoir manqué de s'imposer. Avec cette nouvelle contre-performance, l'objectif du podium semble encore plus compliqué à atteindre. S'ils ratent la qualification pour la C1 à la fin de la saison, ils pourront maudire les Nordistes, qui leur ont fait perdre 5 points sur 6 cette saison. 

Commentaires ()