Lens-Lille (1-0), les Sang et Or s'adjugent un derby bouillant
Gael Kakuta, Lens v Lille, 18/09/21
Getty Images
Dans un stade Felix-Bollaert comble et coloré, le RC Lens s'est adjugé un bouillant derby du Nord en prenant le meilleur sur le LOSC ce samedi (1-0).

Il y a des affiches plus particulières que d'autres. Celle opposant le RC Lens au LOSC, derby du Nord oblige, est assurément de celles-ci. Dans un stade Felix-Bollaert prêt à exploser, les deux éternels rivaux se sont livrés à une belle bataille ce samedi après-midi. Celle-ci a tourné à l'avantage des locaux, qui se sont imposés 1 à 0.

En première période, l'affrontement a sans grande surprise été de tous les instants entre deux équipes aussi joueuses qu'accrocheuses. Ce sont néanmoins les Lensois qui se sont procurés les meilleures situations. D'abord, sur une frappe lointaine de Gaël Kakuta (20e), ensuite, sur une tentative de Florian Sotoca avant la mi-temps (45e).

L'article continue ci-dessous

Les supporters lensois s'invitent sur la pelouse...

À la pause, les deux seuls tirs cadrés ont été pour le RCL, dominateur mais inquiété par séquences sur des contre-attaques rapides lilloises. Puis, le spectacle a malheureusement été en partie gaché par l'interruption de la rencontre suite à une invasion de la pelouse de la part des supporters Sang et Or, bien contenus par les forces de l'ordre. Ces derniers ont traversé la moitié du carré vert pour tenter d'en découdre avec leurs rivaux lillois, lesquels avaient été coupables de jets de projecticles.

Heureusement, le sport a repris ses droits après de longues minutes d'interruption. Les insultes ont laissé place aux chants, avant que le jeu ne puisse enfin reprendre dans de bonnes conditions. En seconde période, Burak Yilmaz est passé proche d'ouvrir le score, mais sa reprise de la tête n'a pas été suffisament ajustée (63e).

Quatre minutes plus tard, Jean-Louis Leca, héroïque, a été contraint de s'employer devant Jonathan Ikoné puis Burak Yilmaz (67e). Une double intervention déterminante, puisque le RC Lens a ouvert la marque quelques minutes plus tard. Le but a été l'oeuvre de Przemysław Frankowski, d'une frappe enroulée du pied droit (74e). Récompensés, les locaux, déchaînés, ont ensuite pensé doubler la mise, mais le but de Wesley Saïd, fraîchement entré en jeu, a finalement été refusé pour un hors-jeu (79e). 

En fin de rencontre, le LOSC, assommé, n'a pas été en mesure de réagir et d'inverser la tendance. Déjà auteur d'un début de saison compliqué, le Champion de France est donc tombé face à son rival régional, ce qui n'était plus arrivé depuis 2006, soit une série d'invincibilité longue de plus de 15 ans qui a pris fin lors de cette 6ème journée de Ligue 1. Plus que jamais, le déjà très discuté Jocelyn Gourvennec, successeur de Christophe Galtier sur le banc lillois, pourrait se retrouver dans la tourmente...