Kazakhstan-France (0-2) - Les Bleus font le travail au Kazakhstan
France Kazakhstan World Cup Qualifiers 28032021
Getty
Dans l'obligation de l'emporter après leur nul contre l'Ukraine, les Bleus ont fait le nécessaire pour rentrer du Kazakhstan avec une victoire (0-2).

Un (très) long déplacement, une pelouse synthétique, un adversaire inconnu. Quatre jours après un nul décevant concédé contre l'Ukraine en ouverture de ces éliminatoires au Mondial, ce déplacement au Kazakhstan avait un certain nombre d'ingrédients du match piège pour les Bleus.

Dans une saison au calendrier démentiel, Didier Deschamps avait décidé de faire tourner au coup d'envoi pour ce deuxième match sur les trois du rassemblement : exit Mbappé, Giroud et Coman devant, place à Ousmane Dembélé, Anthony Martial et Thomas Lemar devant.

Une attaque qui va rapidement pouvoir se mettre en valeur, puisque l'équipe de France a le contrôle total du match dès les premiers instants malgré une réelle volonté de pressing adverse. Il faut toutefois attendre un premier décalage de Pogba, lequel trouve Martial à l'angle de la surface, pour voir Dembélé ouvrir le score d'une belle frappe croisée au terme de l'action (0-1, 20e).

Devant au score et toujours autant maîtres du jeu, les Français se créent plusieurs situations, mais pas suffisamment tranchantes. La faute notamment à une justesse technique parfois déficiente.

Jusqu'à-ce que Griezmann ne lance Lemar côté gauche, dont le piqué est parfait vers Martial, seul face au but. Malheureusement pour le buteur de Manchester United, Maliy réalise un sauvetage exceptionnel pour l'empêcher de conclure... Avant de marquer de la tête contre son camp sur le corner suivant (0-2, 44e).

L'article continue ci-dessous

Tranquilles, les hommes de Didier Deschamps ne haussent pas vraiment la pression après le repos et le match s'enlise progressivement dans un faux rythme malgré le coaching du sélectionneur. Principal fait de jeu de ce début de second acte : la sortie de Martial, a priori touché au genou après s'être planté le pied dans la pelouse.

Il faut attendre les 20 dernières minutes pour assister à nouveau à des occasions d'aggraver le score. Sur une tête à bout portant de Dembélé sortie par Mokin d'abord, puis sur une accélération de Kylian Mbappé. L'attaquant du PSG qui obtient ensuite un penalty avant de buter sur Mokin, auteur d'une belle horizontale sur sa gauche.

Première victoire pour l'équipe de France dans ces qualifications pour aller défendre le titre de champions du monde au Qatar fin 2022. Prochain rendez-vous pour les Bleus dès mercredi, en Bosnie.