Juventus-Barça 3-0, la Juve étrille le Barça !
Getty Images
Comme à Paris, le Barça a montré son pire visage lors de sa première manche contre la Juventus (3-0), ce mardi, en quarts de finale aller de C1.

Ligue des champions - Quarts de finale aller

Juventus-FC Barcelone : 3-0

Buts : Dybala (7e, 22e), Chiellini (55e)

Luis Enrique se dit peut-être encore une fois que l’exploit au match retour serait possible à l’issue de cette défaite tout à fait logique face à la Juventus, mais on n’est pas obligé de le croire. Même si la tâche est moins insurmontable que devant le PSG, les catalans auront certainement plus de mal à renverser l’équipe turinoise au match retour. Car cette formation de la Juventus a trop de certitudes, trop de forces, trop de talent pour sombrer soudainement au Camp Nou. Elle est dotée d’un collectif rodé et solide qui peut frapper à n’importe quel moment, elle est construite sur des bases très fortes avec une défense de fer mais elle est aussi guidée par un jeune génie argentin en attaque, en l’occurrence Paolo Dybala. L’ancien palermitain a mis rapidement son équipe sur les bons rails en inscrivant deux buts (7e, 22e) digne d’un vrai renard de la surface. Une frappe en pivot après un service de Cuadrado du côté droit (1-0), puis un tir fuyant de gauche après une passe de Mandzukic du côté gauche. 

L'article continue ci-dessous

Dybala sur un nuage

La défense barcelonaise est passée à côté sur ces deux actions. Pas de marquage, pas de repositionnement et pas d’opposition sur les frappes. On s’étonne un peu moins maintenant du parcours chaotique des catalans en Liga en ce début de printemps. Luis Enrique expérimente encore ses choix défensifs, et ses décisions ce soir de titulariser Umtiti et Mathieu à côté de Piqué en défense centrale n’étaient vraiment pas fameuses. La Juve menait de deux buts à la pause, mais aurait pu marquer davantage avec un peu plus de réalisme de la part de Higuain (3e, 44e) ou Mandzukic (17e). Les hommes de Massimiliano Allegri n’ont pas semblé souffrir de la possession de balle barcelonaise totalement stérile, du moins jusqu’à la pause. Hormis un tir croisé d’Iniesta légèrement effleuré par Buffon (22e), la défense turinoise n’a pas eu de grands moments de flottement.

La seconde période a offert un visage plus conquérant de Barcelone, mais compte tenu du contexte et de break réalisé par la Juve, le contraire nous aurait surpris. Messi et ses partenaires ont enchaîné les offensives et ont su se créer des espaces entre les lignes défensives adverses grâce à une animation plus fluide et un meilleur rendement de son trident d’attaque. Messi passa tout près de réduire le score sur un tir à ras de terre (47e), Luis Suarez (52e, 68e) manqua le cadre d’un cheveu sur deux belles frappes, alors que la tentative de Sergi Roberto (69e) a été déviée de la main par Chiellini, une main que l’arbitre polonais a oublié de signaler. La défense turinoise a été mise cette fois à rude épreuve et a encore une fois montré son efficacité (2 buts encaissées en 9 matches de Ligue des Champions cette saison). On avait l’impression que rien ne pourrait arriver à Buffon et à ses partenaires.

Chiellini enterre les barcelonais

Le déplacement au Camp Nou sera d’autant plus abordable puisque Chiellini a même aggravé le score en début de seconde période sur une belle tête plongeante suivant un corner de Pjanic (55e, 3-0). Les nombreux supporters de Juventus Stadium pouvaient exulter, eux qui n’en demandaient pas tant, même si le sentiment de revanche était bien réel après cette finale de Ligue des Champions perdue face à ces Barcelonais en 2015 (1-3). Higuain aurait même pu donner plus d’ampleur au succès turinois avec un peu plus d’adresse devant les buts (53e, 54e). Des occasions qui ont mis en exergue la fébrilité régulière de cette défense catalane qui résulte sans doute de cette perte d’identité de jeu barcelonais hors de ses bases cette saison. Une victoire 3 buts à zéro de la Juventus qui pourrait être une vraie référence pour cette formation dans sa quête de Ligue des Champions. On doute qu’une seconde remontada serait possible dans une semaine au Camp Nou.

Commentaires ()