Juventus-Manchester United 1-2, MU signe le casse du siècle malgré Ronaldo
Paulo Dybala Juventus Turin Champions League 07112018
Getty Images
La Juve a largement dominé MU à domicile. Malgré cette supériorité et aussi un beau but de Ronaldo, les Turinois ont trouvé le moyen de s'incliner.

4e journée de Ligue des Champions
Juventus-Manchester United : 1-2
But :
C. Ronaldo (65e); Mata (87e)

On peut dominer un match de la tête des épaules, se créer une tonne d'occasions et aussi régaler le public par un but venu d'ailleurs et terminer le match sur une défaite. C'est ce qui s'est passé ce mercredi à l'Allianz Stadium lors de la deuxième opposition entre la Juventus et Manchester United. Contrairement à ce qui avait été le cas il y a quinze jours, la Vieille Dame n'a pas réussi à matérialiser sa large supériorité. Elle en a été sévèrement punie, avec deux buts concédés totalement contre le cours du jeu dans les cinq dernières minutes du match.

Pour une fois, ce sont donc les Italiens qui ont dû mesurer ce que c'est le réalisme dans le football. Alors qu'ils n'ont concédé qu'une seule occasion franche avant la 87e minute, à savoir une frappe enroulée d'Anthony Martial (49e) passée hors cadre, les hommes d'Allegri ont dû céder à deux reprises vers la fin. Et sur des actions qui ont de quoi leur laisser énormément de regrets. L'égalisation anglaise est survenue sur un coup franc magnifique mais évitable de Juan Mata (87e) puis c'est un coup de billard dans la surface qui a débouché sur le deuxième but, inscrit contre son camp par Alex Sandro (87e).

L'article continue ci-dessous

Le scénario final est autant cruel pour les Piémontais qu'il n'est inespéré pour les Anglais. À de très maintes reprises, ces derniers ont été au bord du précipice dans ce match. Mais, ils n'ont cédé en fin de compte qu'une seule fois. C'était à la 65e minute sur une superbe volée de Cristiano Ronaldo en pleine course. Le Portugais a fait parler la poudre mais ce but d'anthologie s'est avéré être trop beau pour décider du sort de cette empoignade.

La Juve a trop gaspillé

Le chef d'œuvre sera vite oublié, car à côté il y a eu une tonne d'opportunités vendangées, y compris à 1-0 quand MU était en passe de lâcher totalement prise. En première période, il y a eu une tentative déviée Bentancur (10e), suivi d'un tir de Ronaldo passé à côté (17e), ainsi que d'une frappe de Cuadrado sortie miraculeusement par De Gea et aussi un poteau trouvé par Sami Khedira (35e). Après la pause, c'est la transversale qui a tremblé sur un essai magnifiquement enroulé par Dybala (50e). Cuadrado a encore vendangé à la 74e, tandis que Miralem Pjanic a buté sur De Gea (67e, 73e) avant de voir une énième tentative filer en six mètres (77e).

Que des opportunités non-converties pour la Juve et qui ne sont donc pas restées sans sanction. À défaut d'offrir une vraie opposition dans le jeu, MU aura su rester dans le match, faire le dos rond et piquer lorsqu'il en a eu l'occasion. C'est presque le seul mérite des Diables Rouges, mais cela fut suffisant pour tout renverser. C'était un succès tiré par les cheveux, presque moche, mais c'est le genre de succès dont José Mourinho en raffole. Et le technicien lusitanien ne s'est pas gêné pour célébrer le hold-up de manière provocatrice en allant narguer les tifosi locaux à la fin. Un coup bas qui n'a dû que rajouter à la frustration des Turinois.