Inter-Genoa (3-0) - Les Nerazzuri sans encombre face au Genoa
Romelu Lukaku Inter Genoa
Getty Images
Devant après 33 secondes et maîtres du jeu, l'Inter n'a jamais tremblé pour dominer le Genoa et prendre ses distances en tête de la Serie A (3-0).

Cinquième succès consécutif en championnat pour l'Inter Milan, tranquille pour prendre le meilleur sur le Genoa, une semaine après avoir maîtrisé l'AC Milan dans le derby. Une nouvelle bonne opération dans la course au Scudetto, au lendemain du nul de la Juve sur la pelouse de l'Hellas Vérone (1-1).

L'Inter qui ne traîne pas pour prendre les devants dans ce match, grâce à l'inévitable Romelu Lukaku, intenable cette saison avec déjà 18 buts en Serie A. Trouvé plein axe, le Belge trompe Perin d'une frappe pourtant légèrement écrasée (1-0, 1re).

La main-mise des Nerazzuri sur le jeu est totale, et Matteo Darmian, préféré à Hakimi, manque de tuer le match avant même le premier quart d'heure en croisant trop son piqué. Quatre minutes plus tard, Barella trouve la transversale d'une tentative des 20 mètres, et le Genoa semble de plus en plus à la peine.

Une énorme percée de Lukaku terminée par une frappe sortie par Perin ou encore un retourné accrobatique de Lautaro Martinez ne permettent pas aux hommes d'Antonio Conte de se mettre à l'abri avant la pause. De l'autre côté du tertain, Handanovic se fait peur en relâchant le cuir sur un corner, avant de sortir avec réussite le tir à bout portant de Scamacca, qui échoue sur sa poitrine.

La seconde période se poursuit sur les mêmes bases et les Intéristes campent dans le camp adverse et multiplient les situations favorables. S'il n'y a toujours qu'un petit but d'écart, le Genoa a toutes les peines du monde à s'approcher du but adverse et semble incapable de recoller.

L'article continue ci-dessous

Des espoirs qui s'envolent une bonne fois pour toutes sur la sixième passe décisive de la saison de Lukaku, altruiste pour décaler Darmian qui double la mise d'une frappe croisée imparable (2-0, 69e).

Il faut ensuite l'intervention de la VAR pour valider le but de la tête d'Alexis Sanchez, qui avait bien suivi le ballon repoussé par Perin sur une frappe de... Lukaku pour conclure de près (3-0, 79e). D'Ambrosio et Alexis Sanchez voient Perin continuer les parades dans les derniers instants pour éviter le quatrième.

Avec cette large victoire, l'Inter compte provisoirement sept points d'avance sur l'AC Milan, qui défie l'AS Rome ce dimanche soir.