Hoffenheim-Manchester City 1-2 - David Silva délivre Manchester City au bout du suspense
Getty Images
L'Espagnol a inscrit un but capital pour permettre à Manchester City de signer son premier succès en C1 cette saison, à Hoffenheim (1-2).

Manchester City a confirmé ses débuts plutôt laborieux dans cette Ligue des champions 2018-19. L'équipe de Pep Guardiola avait été domptée par l'Olympique Lyonnais pour son entrée en lice dans sa campagne européenne (1-2), il y a deux semaines, et elle a encore éprouvé toutes les peines du monde à venir à bout d'Hoffeinheim, ce mardi. Suspendu contre l'OL, Guardiola était de retour sur le banc pour haranguer ses hommes.

L'affaire aurait été plus simple si City avait commencé son match dès la première minute. Au bout de quarante secondes de jeu, la défense anglaise, complètement apathique, a laissé toute la latitude à Demirbay pour servir Belfodil dans la profondeur. L'international Algérien, étrangement seul, n'a pas tremblé pour débloquer la situation (1-0, 1e). Il est d'ailleurs assez curieux de noter que c'est un joueur formé à Lyon qui a encore brillé contre les Light Blues.

L'article continue ci-dessous

Sané déroutant, Silva décisif

La suite a été mancunienne, logiquement. Parce que le scénario du match l'appelait, déjà, et qu'il avait quelque chose de prédisposé au vu du rapport de force. Avec un David Silva plus présent entre les lignes, Manchester City s'est attelé à tenir le ballon dans de grosses proportions pour chercher la faille et remettre rapidement les compteurs à zéro. Il n'a fallu que quelques minutes pour que cette domination attendue soit matérialisée par un but, avec Silva à l'origine d'un mouvement à trois où Sané a décalé Agüero (1-1, 8e).

Leroy Sané, comme lors de son entrée contre Lyon, a parfois semblé inarrêtable sur son flanc gauche. Ses différences dans le un-contre-un auraient pu permettre à City de repasser devant mais Agüero a manqué une énorme opportunité, alors que le but s'était ouvert, après un festival de l'Allemand (37e). Juste avant cela, Raheem Sterling avait tenté sa chance d'une frappe à mi-distance, sans plus de réussite (35e).

Au retour des vestiaires, Hoffenheim a bloqué les espaces et la domination anglaise s'est un peu étiolée au fil des minutes. Sané a continué à se montrer virevoltant, par bribes, mais City se montrait moins fluide dans la construction du jeu, se contentant de faire passer quelques frissons sur des coups de pied arrêtés. Il a fallu attendre les dernières minutes et une action des deux Silva pour voir City parvenir à ses fins. Après un bon centre de Bernardo, Posch a repoussé le ballon sur David Silva, qui a délivré les siens (1-2, 87e). Un précieux avantage que City a conservé jusqu'à la fin. Contrat rempli.

Commentaires ()