L1 - L'Olympique Lyonnais renverse Guingamp grâce à ses individualités (2-4)
Dernière mise à jour
Malmené en première période à Guingamp, l'Olympique Lyonnais a su inverser la tendance au retour des vestiaires pour l'emporter et se relancer (2-4).

Rejoint dans les derniers instants de la rencontre face à Hoffenheim (2-2) en Ligue des Champions mercredi soir, l'Olympique Lyonnais entendait se relancer dès ce samedi en marge de la 13ème journée de Ligue 1. D'autant que les protégés de Bruno Génésio n'avaient pas vraiment droit à l'erreur, eux qui se rendaient sur la pelouse de l'En Avant Guingamp, dernier du championnat et fraîchement séparé de son entraîneur Antoine Kombouaré. 

Première mi-temps à l'avantage des locaux 

Pourtant, certes privés de Nabil Fekir, les protégés de Bruno Génésio ne mettaient pas l'impact escompté en première période et étaient donc malmenés par des Bretons revanchards et désireux de l'emporter. En effet, bien aidés par le retour de suspension de leur puissant attaquant Marcus Thuram, fils de l'ancien défenseur de l'Equipe de France, les guingampais se montraient les plus entreprenants. 

Ainsi, ces derniers allaient être récompensés par une ouverture du score signée Marcus Thuram, à la réception d'un bon centre venu de la gauche qui placait un coup de tête dans la lucarne d'Anthony Lopes. À la 19ème minute, Guingamp avait fait plier la défense des visiteurs. 

Le score n'allait ensuite plus évoluer jusqu'au sursaut d'orgueil des individualités lyonnaises. Ce dernier débutait dès la 62ème minute avec l'égalisation de l'homme en forme du côté de l'OL en la personne d'Houssem Aouar, qui du pied droit, trompait le portier adverse et inscrivait son 5ème but de la saison. Décisif. Remobilisés par cette égalisation inespérée, les joueurs lyonnais allaient ensuite prendre l'avantage puis aggraver le score. 

La qualité des individualités lyonnaises fait la différence après la pause 

En effet, en six minutes d'intervalle (67ème et 73ème), Memphis Depay, chahuté ces dernières semaines par son entraîneur, inscrivait un doublé de grande classe sur la pelouse du Roudourou. D'abord grâce à une frappe enveloppée du pied droit à l'entrée de la surface, puis sur un coup franc en pleine lucarne qui venait heurter la barre transversale avant de franchir la ligne de but. Magistral. 

L'article continue ci-dessous

Néanmoins, Marcus Thuram allait réduire le score sur pénalty à la 78ème minute, pensant relancer le suspense et redonner de l'espoir à la lanterne rouge du championnat. Il n'en était rien, puisque cinq minutes plus tard, Maxwell Cornet, tout juste entré en jeu, portait le score à 4 buts à 2 en faveur des visiteurs en étant à la réception d'un bon centre de Memphis Depay, décidément à créditer d'une 2ème période de très haute facture. 

Bousculés en première mi-temps, les lyonnais repartaient donc de Bretagne avec une confiance retrouvée, ayant fait preuve d'une force mentale qui leur faisait défaut depuis des semaines désormais. En face, l'EAG sombre un peu plus dans la crise... 

Commentaires ()