Frosinone-Juventus 0-2, Ronaldo et la Juve à l'usure
Alors qu'il se croyait maudit en ratant une tonne d'occasions, Ronaldo a fini par scorer contre Frosinone et offert à la Juve son 5e succès de suite.

5e journée de la Serie A
Frosinone-Juventus : 0-2
But :
Ronaldo (81e), Bernardeschi (95e)

Après quatre succès de rang, la Juventus de Turin n'était pas loin de caler ce dimanche en Serie A. Les Bianconeri pensaient dérouler sur la pelouse de l'avant dernier du classement, Frosinone, mais ce n'est qu'à dix minutes de la fin qu'ils ont fini par faire la différence. Cristiano Ronaldo a été l'auteur du but de la délivrance. Le Portugais a pourtant bien cru ne jamais trouver la faille en raison de multiples opportunités vendangées.

L'article continue ci-dessous

Etait-il encore perturbé par sa soirée manquée à Mestalla du mercredi dernier ? Toujours est-il que le Portugais a manqué d'ouvrir le score à au moins cinq reprises dans ce match. À chaque fois, soit il butait sur l'excellent gardien adverse, Sportiello (20e, 63e), soit c'est un défenseur qui s'opposait à l'ouverture du score (8e et 27e) ou alors le cuir filait au-dessus (59e). Il n'était pas en réussite et on croyait cette panne de réussite partie pour se prolonger jusqu'au bout, comme lors de ses trois premières sorties en championnat. 

Finalement, à dix minutes de la fin, il a donc fait trembler les filets. Et c'était une réalisation plutôt heureuse. Profitant d'un contre-favorable et d'une position à la limite du hors-jeu, il a repris en force du gauche et mis fin à l'invincibilité du portier adverse. Un but précieux et aussi important afin de panser les plaies et oublier définitivement la mésaventure vécue en Ligue des Champions.

Grâce à une autre réalisation de Bernardeschi à la 95e, la Juventus l'a emporté finalement 2-0, mais une victoire encore plus large n'aurait pas été imméritée. En plus des manqués de CR7, il y a aussi eux deux tentatives de la part de Mandzukic (53e et 70e) et une autre d'Alex Sandro (79e) non converties. Un manque d'adresse qu'ils auraient peut-être regretté en d'autres circonstances et face à une opposition d'un autre calibre. Mais ce dimanche, contre une Frosinone courageuse mais à court d'arguments et de répondant cela a suffi.

Commentaires ()